Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

« L’Union des Travailleurs Guyanais (UTG) a choisi ce mardi 27 novembre pour commencer la grève générale reconductible. Ce même jour s’ouvre à la Collectivité Territoriale, le Congrès des Elus de Guyane, où il sera discuté, entre autre questions, du rapport des Etats Généraux qui se sont tenus du 15 janvier au 31 mai 2018 et qui ont été décidés après le mouvement social de mars et avril 2017. L’évolution institutionnelle ou statutaire de la Guyane sera aussi à l’ordre du jour. L’UTG demande, dans son préavis de grève, « l’application de l’intégralité des accords de Guyane. » Le syndicat a donné rendez-vous à la population à 8 heures, devant la Collectivité Territoriale, où l'entrée sera très surveillée, comme le laisse penser un communiqué.

 

Communiqué de la Collectivité Territoriale


 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

La CSTM fait savoir que vendredi soir, des véhicules de plusieurs membres du bureau syndical ont été dégradés dans l'enceinte de la Maison des Syndicats, à Fort-de-France.

Décidément tout devient bon chez le Macron pour la Droite Martiniquaise.

Le gouvernement a choisi d'envoyer l'armée en renfort face aux Réunionnais en gilets, qui ne sont pas que jaunes.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

La Confédération générale du Travail de Martinique (CGTM)  a déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible qui débutera le 5 février 2019.

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Pages

1 2 3 4 5 »