Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le puissant Syndicat des travailleurs des champs pétrolifères (OWTU) a empêché mardi ses membres de décharger un navire en provenance d'Afrique de l'Ouest, en disant que la compagnie pétrolière appartenant à l'État, PETROTIN, n'avait pas formulé de protocole pour faire face au virus Ebola.

Le ministre de la Santé, Dr Fouad Khan, a déclaré que la réaction du  syndicat est excessive et que le navire « Overseas Yellowstone » avait été autorisé à accoster au port de Pointe-à-Pierre, au sud de Port of Spain.

Contrairement au processus de dédouanement qui s’est produit récemment quand un navire qui avait visité le Ghana a été amarré à Chaguaramas, PETROTRIN a appelé à  « cesser la grève » pour permettre l’entrée à quai du navire, à Pointe-à-Pierre.

Le Ghana n'est pas parmi les cinq pays d'Afrique de l'Ouest dont les passagers ont été interdits d'entrer à Trinidad-et-Tobago, mais le Président d’ OWTU, Roget Ancil  a déclaré lors d'une conférence de presse que cela n'a pas d'importance, compte tenu du fait que les navires pourraient normalement  avoir fait appel à des personnes d'autres pays. « À la lumière de la menace mondiale Ebola, les travailleurs portuaires ont refusé de laisser accoster le navire, à moins que PETROTRIN applique les procédures et les protocoles appropriés ».

« Par conséquent, toute menace ou toute exposition au virus Ebola qui met en danger non seulement l'employé, mais la maison, la famille, la communauté,  nous oblige, et dans l'intérêt national, à appeler la société à mettre en place les protocoles nécessaires à l'intérêt des travailleurs à Point-A-Pierre. » Roget Ancil a ajouté que compte tenu du fait que le navire était passé dans d'autres ports, il est possible que quelqu'un puisse être porteur du virus pour lequel il n'existe pas de remède connu.

Mais le Dr Khan a déclaré que le OWTU est pleinement conscient des tests qui ont été effectués sur le navire. « Le navire a été entièrement examiné, il n'y a absolument aucune raison d'invoquer de contamination ou quoi que ce soit. C’est juste une manœuvre dilatoire du syndicat. » Il a ajouté que « le ministère a fait son devoir et il n'y a aucune raison de s'inquiéter. »

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Il n’y aura pas d’interventions chirurgicales dans les hôpitaux publics à Fort-de-France ce lundi 24 février. Seules les urgences seront assurées.

Le Premier ministre du Belize, Dean Barrow, a rejeté une demande du secrétaire d'Etat américain, John Kerry, d'utiliser le territoire de Beliz

L'Organisation Mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS / mobilisent des équipes d'experts en matière d'alerte et d'intervention pour aider les États membres d'Am

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Les responsables de l'empoisonnement au chlordécone des populations de Martinique ne peuvent plus vendre tranquillement.

Pour le CNCP (Comité National des Comités Populaires), le Président démissionnaire du Chili, Évo Morales a été chassé du pouvoir, victime de la stratégie des classes dominantes prédatrices.

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

Pages

1 2 3 4 5 »