Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Un haut responsable des Nations Unies a averti que les petites îles des Caraïbes seront les premiers territoires de la région à subir les effets de la montée des eaux, due au changement climatique. Directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour l'environnement, Achim Steiner, a déclaré samedi que les effets du changement climatique menacent les industries du tourisme de la Caraïbe et finalement, leur «existence même».

En prélude à sortie ce dimanche, du cinquième rapport d'évaluation du Groupe d'experts intergouvernemental sur les changements climatiques, Achim Steiner a avertit que l'élévation du niveau de la mer aura un « impact immédiat en termes économiques » sur les petites îles des Caraïbes en développement (PEID), indiquant que 99% des infrastructure touristiques de la Caraïbe se trouvent le long des côtes.

« Beaucoup de petits pays insulaires sont dans une situation beaucoup plus exposée, simplement parce que leur territoire est parfois seulement deux, trois, quatre mètres (6,5 à 13 pi.) au-dessus du niveau de la mer » a-t-il dit, ajoutant que « par conséquent leur existence même est menacée. »

«Les changements touchent aussi les récifs coralliens et les mangroves qui sont des barrières naturelles et contribuent à renforcer la résilience de ces pays et si les récifs coralliens meurent alors clairement les pays deviennent plus vulnérables. »

Achim Steiner a également cité l'impact des ouragans plus intenses et d'autres événements météorologiques extrêmes sur ces pays dont les économies ne peuvent pas supporter le coût de la reconstruction.

Sur une note plus optimiste, il a salué les efforts actifs de certains pays des Caraïbes, comme Barbade, où « les efforts d'efficacité énergétique et d'origine renouvelable sont à l'ordre du jour de l'investissement et de la planification du développement national. »

Les efforts du gouvernement de la Barbade sont l'une des raisons qui ont décidé les Nations Unies à marquer la Journée mondiale de l'environnement 2014 à la Barbade, a déclaré Steiner.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le Premier ministre de Sainte-Lucie,  Kenny Anthony, exhorte les  pays de la région à tenir compte des avertissements des scientifiques qui prévoient un tremblement de terre majeur,  qui pourrait p

Pour la deuxième fois en une semaine, des Martiniquais ont manifesté pour condamner la décison du Préfet de couler le navire poubelle Cosette, dans les eaux martiniquai

L'aéroport Charles Douglas pourrait rouvrir aux vols commerciaux en début de semaine prochaine, a annoncé le Premier ministre de la Dominique, Roosevelt Skerrit.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

La Confédération générale du Travail de Martinique (CGTM)  a déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible qui débutera le 5 février 2019.

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Pages

1 2 3 4 5 »