Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Moins alarmiste que Marisol Touraine, la ministre de la Santé en France, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) « ne recommande pas d’appliquer des restrictions aux voyages ou aux échanges commerciaux en relation avec la maladie à virus Zika ». Le 28 janvier dernier, la ministre de la Santé avait découragé les Français de métropole à se rendre en Martinique et en Guyane. Une déclaration qui avait choqué des responsables politiques dans les départements concernés, au moment où le virus du Zika touchait déjà l'Europe.

L'Organisation Mondiale de la santé (OMS) invite les voyageurs à se tenir informés au sujet du virus Zika et des maladies transmises par les moustiques. Ils doivent consulter les autorités sanitaires locales ou celles en charge des voyages s’ils sont concernés.

L’organisme mondial  conseille à chacun, pour se protéger du virus Zika et des maladies transmises par les moustiques, d’éviter de se faire piquer par ces insectes en prenant les mesures décrites sur son site.

« Les femmes enceintes ou qui prévoient une grossesse doivent suivre ces conseils et peuvent également consulter leurs autorités sanitaires locales si elles doivent se rendre dans une région où sévit une flambée de maladie à virus Zika. 

Sur la base des données connues, l’OMS ne recommande pas d’appliquer des restrictions aux voyages ou aux échanges commerciaux en relation avec la maladie à virus Zika. »

Dès le 1er Février, l’organisation précisait : « Il ne doit y avoir aucune restriction imposée aux voyages ou aux échanges commerciaux avec les pays, zones ou territoires où il y a une transmission du virus Zika.

Les voyageurs se rendant dans des zones de transmission du virus Zika doivent recevoir des conseils actualisés sur les risques potentiels et les mesures appropriées pour diminuer la possibilité d’exposition aux piqûres de moustiques.

Les recommandations standard de l’OMS concernant la désinsectisation des aéronefs et des aéroports doivent être appliquées. »

Marisol Touraine avait déclaré le 28 janver dernier au micro de France Info : « Je veux donc dire très fortement aux femmes qui sont en métropole et qui ont prévu d'aller en Martinique, en Guyane ou dans les territoires d'outre-mer que, si elles sont enceintes, je leur recommande de différer leur voyage parce qu'il y a un enjeu de santé publique. »

Lisa David

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

La Martinique est  placée depuis mercredi 21 janvier au stade épidémique face à l’augmentation du nombre de cas de Zika.  Dans les régions d'Amérique déjà  touchées, ma

Les médecins hospitaliers, comme les syndicats des personnels soignants, n'arrêtent plus de tirer la sonnette d'alarme, mais le gouvernement laisse mourrir l'hôpital en Martinique.

L'Agence Régionale de la Santé a déclaré ce vendredi un décès lié au virus Zika.

 

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Le journal Jamaica Observer informe qu'un navire de croisière MSC Meraviglia comptant plus de 4500 passagers et plus de 1600 membres d'équipage s'est vu hier mardi 25 f

Un message a circulé d’abord sur WhatsApp, avant de s’échanger sur Facebook.

La séance plénière de la Collectivité Territoriale de Martinique de ce mois de février, quelques  jours avant le Carnaval, a été l’occasion d’un échange troublant

La grève des enseignants en Martinique qui dure depuis plus de deux mois, inquiète légitiment les parents qui pensent à la scolarité de leurs enfants.

On sétonnait de ne pas le voir lors de certains évènements au pays, le Député Jean-Philippe Nilor rassure.

Pages

1 2 3 4 5 »