Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Les Martiniquais connaissaient déjà l’état de délabrement du Centre Hospitalier Universitaire abandonné par l'Etat, mais en découvrant indignés les mots employés dans le texte de présentation des internes, leurs maux risquent bien de s’aggraver. Le mépris colonial et le racisme ne sont pas loin. Le bon temps des colonies n'est pas fini on le sait, mais quand ce sont des soignants qui parlent ainsi de leurs patients, il y a de quoi s’inquiéter. Ces internes jettent le discrédit sur le centre hospitalier, sur le personnel et sur leurs consœurs et confrères qui ont une autre idée de leur mission.
Nous avons pu constater que 24 h après la parution de cet article, les internes ont fermé leur site. La Direction du CHUM a condamné les propos tenus dans cette ignoble présentation.

Des patiens gentils qui viennent aux Urgences voir « pour la première fois un médecin » :

« Des patients d’une gentillesse et d’une patience sans limite, ils peuvent attendre 7/8h aux urgences avant de voir pour la 1ère fois un médecin, et pourtant ils garderont toujours le sourire ! Jamais ils ne se plaindront ! Chose qu’on ne verra jamais en métropole. »

Des patients avec des cas de OUF ! 

«Chaque patient attend le dernier moment pour consulter, on est donc confrontés à tous les stades avancés des pathologies, chaque patient est à considérer comme grave… et donc à risque de décompenser rapidement (par exemple ce n’est pas la simple constipation que vous verrez, c’est le fat syndrome occlusif avec choc hypovolémique sur 3ème secteur…) »

Où on apprend qu'on est tous obèses dans le pays, il n'y a que des obèses qui vont à l'hôpital :

« Donc énormément de cas cliniques, tous les jours, chez des patients (il faut le dire) tous obèses/diabétiques/hypertendus. »

Un CHU à chier, cette nonchalance et bien entendu, la mission civilisatrice du Français qui passe !  

« une fois que l’on s’y est fait, que l’on a appris comment leur parler et comment leur donner des missions, tout roule comme sur des roulettes. »

« Un CHU à chier, qui tombe en ruines, où règne le chaos (sauf quelques exceptions), où la hiérarchie est complètement inversée (ce sont les AS et les brancardiers qui font la loi), mais où il fait quand même bon travailler une fois qu’on y a pris ses repères

Une désorganisation permanente, du personnel majoritairement local qui mettra énormément de temps à faire le moindre geste, mais c’est une nonchalance face à laquelle il ne sert à rien de lutter, ça ne fera que rajouter du sable dans des rouages déjà grippés… une fois que l’on s’y est fait, que l’on a appris comment leur parler et comment leur donner des missions, tout roule comme sur des roulettes :)

Ici, les syndicats font la loi : il peut y avoir des grèves de tout et n’importe quoi, par exemple ceux qui nettoient les d

raps… et donc vous n’aurez aucun drap pour vos patients pendant des semaines… ce qui peut aller jusqu’à faire annuler des blocs !»
 

Heureusement pour ces internes, il y a les plages, les 40%... 

La Martinique, un paradis sur terre ! Des activités par centaines tant nautique que terrestres, des randos avec des cascades à couper le souffle…

Rando : mon activité préférée ! Le nom amérindien de la Martinique était Madinina, qui signifie “l’île aux fleurs”, c’est dire la quantité de paysages que l'on y trouve

Plage : pour les photos carte postale, vous n’aurez que l’embarras du choix ! Des plages paradisiaques à perte de vue…

Plongée : Des coraux magnifiques, plein de sites à explorer, des épaves, etc. c’est l’occasion de passer les niveaux de plongée !

Planchiste: surf, kite surf, wake board, planche à voile etc… de très nombreux site a visité. Attention chute de vent en été

Bateau : le rêve ! une sortie bateau entre potes, sur une île déserte… après avoir bien sûr passé son permis bateau (obligatoire aux Antilles !)

 

Les Martiniquais sont en droit d'attendre une réaction du nouveau directeur du CHUM, de la ministre de la Santé Agnès Buzin, ou d'Emmanuel Macron qui a si bien été reçu aux Antilles !

Le texte de présentation est à découvrir ici : https://bimasso.wixsite.com/home/l-internat

 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

On ne compte plus les actes racistes que subissent les Noirs qu'ils soient Antillais, Africains ou venus d'ailleurs.

Selon la presse trinidadienne, le cabinet du Premier ministre, Kamla Persad-Bissessa, par excès de prudence et sur les conseils des fonctionnaires du ministère de la Sa

Aux étudiants retardataires, il reste encore trois semaines, pour déposer vos demandes d'aides. 

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

Pour ce deuxième jour du Biguine Jazz festival, le public n’a pas boudé son plaisir et il l’a montré.

Pour sa 16ème édition, le Festival Biguine Jazz a offert au public venu nombreux hier samedi 11 août à l’Hôtel Batelière, un spectacle époustouflant.

Martinique Transport l'a annoncé, les bus du TCSP transporteront des passagers dès ce lundi 13 août 2018.

Les Députés de Martinique Jean-Philippe Nilor, Josette Manin et Serge Letchimy ont signé la motion de censure présentée par les groupes parlementaires Nouvelle Gauche,

Le Parc Naturel Régional n'évoque pas la zénitude, loin de là. Depuis l'arrivée à sa tête du conseiller exécutif Louis Boutrin, le climat reste perturbé.

Pages

« < 1 2 3 4 5 »