Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Caraïbes
Tags: 

La compagnie aérienne régionale LIAT a annoncé son intention de prendre des mesures drastiques après ses efforts restés infructueux  pour convaincre d’autres pays des Caraïbes d’entrer dans son capital. Une décision prise à la suite d’une réunion entre les quatre pays actionnaires (Antigua, Barbade, Dominique et Saint-Vincent), qui s’est tenue jeudi à Barbade.  Le Président du Conseil d’Administration, Jean Holder, a déclaré que dans un délais de 100 jours,  un plan de restructuration sera mis en place car il y va de la survie de la compagnie.

A l’occasion d’une conférence de presse,  Jean Holder a  ajouté «  Nous devons jeter un regard sans concession sur la rentabilité de certaines lignes. Nous avons fait appel à des experts pour nous aider à approfondir  cette question, mais il est évident que la LIAT ne peut pas continuer à assurer des vols quotidiens dans 21 pays des Caraïbes , offrant près de 1000 vols par semaine quand seulement quatre pays  ont investi pour ce service.

La Compagnie, à cours de liquidité,  ne veut plus dans ces conditions assurer ces prestations qui s’apparentent à une forme  de service public, au détriment de la rentabilité commerciale.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Caribbean Airlines (CAL) va t’elle voler jusqu’à Saint-Vincent-et-les-Grenadines qu’elle envisage d’ajouter  parmi ses destination dans les Caraïbes ?

Le gouvernement de la Dominique a rompu le silence sur l'arrestation et l’expulsion du chanteur jamaïcain de dancehall, Tommy Lee Sparta. Un événement qui fait couler beaucoup d’encre et enflamme l

L'économie de la Barbade devrait croître de 2% l'an prochain, selon la Banque centrale qui constate que les mesures d'ajustement budgétaire ont ré

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

À l’occasion du 10èmeanniversaire de la mort d’Aimé Césaire et à l’initiative de la Collectivité Territoriale de Martinique, une exposition itinérante gratui

Figure de proue de l’élite intellectuelle afro-américaine, Ta-Nehisi Coates, né en 1975 à Baltimore (Maryland) est aussi un journaliste influent.

Suite à notre article paru hier 4 octobre 2018, la Direction du Centre Hospitalier et Universitaire de Martinique a c

Les Martiniquais connaissaient déjà l’état de délabrement du Centre Hospitalier Universitaire abandonné par l'Etat, mais en découvrant indignés les mots employés dans l

Pages

1 2 3 4 5 »