Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Caraïbes

Le rapport de la Cour des Comptes qui révèle une utilisation plus que suspecte de l'argent public par le CEREGMIA (Centre d’Etude et de Recherche en Economie, Gestion, Modélisation et Informatique Appliquée) de l'Université Antilles Guyane, continue à faire des vagues. L'eau devient trouble depuis que le SRPJ a commencé à convoquer les protagonistes de cette affaire. La Présidente de l'Université, Corinne Mencé Caster qui refuse de cautionner les irrégularités et qui a porté plainte est victime de menaces, d'insultes sexistes. Des femmes ont décidé de dire Stop !

Une lettre de Dominique AURELIA, maître de conférences en anglais à la Faculté des Lettres et Sciences humaines lance le mouvement de solidarité.

             Madame la Présidente de l’Université des Antilles et de la Guyane, Lorsque vous avez été élue en janvier 2013, nous avons célébré dans un élan de fierté, la personne d’excellence que vous représentez.

Portées par vos projets et votre intelligence, nous avons continué à croire en votre présidence éclairée.

Mais déjà un vent mauvais soufflait, que nous n’avions pas perçu.

Déjà, des sables mouvants mais ondoyants nous encerclaient.

Nous voyions une personne, quand d’autres déjà, détestaient la femme. D’autres. Des mâles trépidant, arrogants, suffoquant de petites misères, étouffant dans leurs gorges le mépris pour ce qu’ils ne pouvaient concevoir que comme une claque : une Vaillante.

Les femmes qui faisaient partie du passé de leurs pères, celles qui trouvaient grâce à leurs yeux, correspondaient au trope légué par des siècles de colonisation : avilies, résignées, offertes aux crachats, négociées, répudiées, dérespectées, humiliées, blessées, trainées, violentées, souillées, soumises, silencieuses.

Nous aussi, femmes et citoyennes, avons longtemps cru que la résistance des femmes appartenait au passé…

Madame la Présidente, à travers votre pugnacité, votre combativité, vous nous avez montré le chemin d’un courage que nous avions oublié, égarées que nous étions dans nos servitudes acceptées.

Madame la Présidente, nous voudrions vous dire aujourd’hui, que vous forcez le respect de Tous.

Votre promotion de (dés)honneur décernée par des mains indignes ne nous aveugle pas.

Nous l’arracherons de votre poitrine, Madame la Présidente. Car guerrières, à notre tour, nous sommes (re) devenues.

Corinne, notre amie, notre sœur, tu n’es plus seule.

Nos mères n’ont pas trébuché. Nos filles ne chancelleront pas.

                    Dominique Aurélia

 

Premières signataires :

  • Dominique Aurélia, Universitaire, Vice-présidente déléguée aux Relations internationales de l’UAG
  • Cécile Bertin-Elisabeth, Professeure de littératures hispaniques, UAG
  • Christine Raguet, Professeure, Université Sorbonne Nouvelle, Directrice revue Palimpsestes, Prix Baudelaire 2012
  • Sonia Marc La Sosso, Artiste
  • Nicole Cage, écrivaine
  • Raphaella Bé-GrosMangin, directrice territoriale Conseil Général de la Martinique
  • Marie-Ange Bizon, UAG
  • Myriam Moise, enseignante UAG
  • Rachel Iffig-Dufour, enseignante, Avignon
  • Coline Lee Toumson, Directrice du Domaine de Fonds St Jacques
  • Skora Setti, Maitre de Conférences, UAG
  • Ourdia Kolewski-Setti, professeur documentaliste, Vice-présidente de l’Association France Palestine, Metz
  • Patricia Donatien, Maitre de Conférences HDR, UAG
  • Karine Bénac-Giroux, Maitre de conférences HDR, UAG
  • Hanetha Vété_Congolo, Africana Studies, Bowdoin College, Maine, USA
  • Giliane Coquille
  • Audrey Coldold , enseignante, Lille
  • Stella Lellis
  • Marie-Laurence Delor, enseignante
  • Fabienne Cabord-Heinrich, Attachée territoriale, Conseil Général de la Martinique
  • Gratienne Laurence, ancienne Conseillère Régionale
  • Sonia Marthély, UAG
  • Annick Gottin, enseignante PRCE, UAG
  • Gisèle Nitiga, professeur de Lettres, Mayotte
  • Anne-Marie Carassou, Maitre de Conférences retraitée, Biarritz
  • Simone Fédée, Directrice du SUAPS, UAG
  • Manuella Merlin, secrétaire du SUAPS, UAG
  • Laurette Célestine, Maitre de conférences, ESPE
  • Jo Gandrille, professeur des écoles
  • Solange Bussy, Universitaire
  • Maud Masse, UAG
  • Paulette Muday
  • Florence Duhamel, Londres
  • Jamla Medjahed Jamila, commercante
  • Joelle Bélisaire, commerciale
  • Gislhaine Tisserand, infirmière psychiatrique
  • Flora Cadrot
  • Leila Cardou, UAG
  • Malissa Conseil, Enseignante PRCE, UAG
  • Elodie Cocotte, UAG
  • Nadine Albicy, enseignante
  • Edrys Arnaud UAG
  • Mirella Pelage, UAG
  • Sandrine Suffrin, UAG
  • Claudine Zidée,UAG
  • Mireille Savy, UAG
  • Chantal Dorville Doens , retraitée de l’UAG
  • Véronique Nait, Responsable Centre Documentation, Groupe ISA, Lille
  • Véronique Toto, Designer
  • Nicole Koulayan, Professeure des universités, UAG

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le rapport de la Cour des Comptes qui constate de nombreuses irrégularités dans la gestion du CEREGMIA  (Centre d’Etude et de Recherche en Economie, Gestion, Modélisation et Info

Un vent de scandale souffle sur l’Université Antilles Guyane depuis que le rapport 2012 de la Cour des Comptes,  consacré à la gestion de l’UAG sur la période 2005-2010,  a été connu.

Un juge d'instruction a été saisi ce matin, mercredi 9 avril, pour diriger l'affaire du CEREGMIA, le laboratoire de recherches de l'Université Antilles Guyane.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

À l’occasion du 10èmeanniversaire de la mort d’Aimé Césaire et à l’initiative de la Collectivité Territoriale de Martinique, une exposition itinérante gratui

Figure de proue de l’élite intellectuelle afro-américaine, Ta-Nehisi Coates, né en 1975 à Baltimore (Maryland) est aussi un journaliste influent.

Suite à notre article paru hier 4 octobre 2018, la Direction du Centre Hospitalier et Universitaire de Martinique a c

Les Martiniquais connaissaient déjà l’état de délabrement du Centre Hospitalier Universitaire abandonné par l'Etat, mais en découvrant indignés les mots employés dans l

Pages

1 2 3 4 5 »