Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Si les cyclones qui frappent la Caraïbe en évitant la Martinique, arrangent des fois le tourisme au pays, celui provoqué par Karine Mousseau, présidente du Comité Martiniquais du Tourisme, génère de hautes vagues depuis quelques semaines et risque de couvrir son bilan d'une épaisse écume. La lettre ouverte que les élus du Conseil d’Administration du CMT lui adressent, sonne comme un avis de vigilance sécheresse, pour de long mois.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Articles liés

Des élus du MIM, mais pas qu’eux, se sont abstenus lors du vote du budget du Comité Martiniquais du Tourisme et pour sa présidente Karine Mousseau, soutenue par Yan Mon

Dans la même rubrique...

Le Groupe des Patriotes martiniquais et Sympathisants au Conseil régional rappelle qu’il avait alerté l’opinion publique sur les rés

Alfred Marie-Jeanne n'a pas l'habitude de mâcher ses mots et ce n'est surtout pas à la veille des élec

Serge Letchimy distribue des punitions à la Région, une première en Martiniq

Pages

« 3 4 5 6 7 »

Articles récents

Le site ayant été piraté voir ici sur le blog Médiapart : 

Il apparaît devant le public le dimanche gras d’habitude, mais déjà ce vendredi, 3 jours avant, Vaval se présente sur les réseaux sociaux. Vaval est dans l’air du temps !

Un groupe de militants du MIM a signé une lettre ouverte pour condamner les quelques élus de la CTM qui, après le scandale du Chlordécone, ont fait « le choix d’infliger à la population Martini

Dans son discours à l’occasion de la commémoration des 20 ans de l’assassinat du Préfet Claude Erignac, le Président de la République a déclaré que « ce qui s’est p

Pages

« < 3 4 5 6 7 »