Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Si les cyclones qui frappent la Caraïbe en évitant la Martinique, arrangent des fois le tourisme au pays, celui provoqué par Karine Mousseau, présidente du Comité Martiniquais du Tourisme, génère de hautes vagues depuis quelques semaines et risque de couvrir son bilan d'une épaisse écume. La lettre ouverte que les élus du Conseil d’Administration du CMT lui adressent, sonne comme un avis de vigilance sécheresse, pour de long mois.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Articles liés

Des élus du MIM, mais pas qu’eux, se sont abstenus lors du vote du budget du Comité Martiniquais du Tourisme et pour sa présidente Karine Mousseau, soutenue par Yan Mon

Dans la même rubrique...

La Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) a validé vendredi 5 juin l'arrêt des soins à Vincent Lambert, estimant que sa mise en oeuvre ne violerait pas le droit à la vie du tétraplégique. 

Haut fonctionnaire de la Banque Mondiale, spécialiste en énergie, Migara Jaywardena a déclaré à Fort-de-France que les pays de la Ca

Le gouvernement de la Dominique a déclaré être en pourparlers avec un groupe d'entreprises françaises sur la deuxième phase du proje

Pages

« 224 225 226 227 228 »