Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Si les cyclones qui frappent la Caraïbe en évitant la Martinique, arrangent des fois le tourisme au pays, celui provoqué par Karine Mousseau, présidente du Comité Martiniquais du Tourisme, génère de hautes vagues depuis quelques semaines et risque de couvrir son bilan d'une épaisse écume. La lettre ouverte que les élus du Conseil d’Administration du CMT lui adressent, sonne comme un avis de vigilance sécheresse, pour de long mois.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Articles liés

Des élus du MIM, mais pas qu’eux, se sont abstenus lors du vote du budget du Comité Martiniquais du Tourisme et pour sa présidente Karine Mousseau, soutenue par Yan Mon

Dans la même rubrique...

L'Université des Antilles, donc les étudiants des Antilles, attendront encore que les politiques décident enfin, de leur permettre de travailler sereinement.

Le président Barack Obama est arrivé en Jamaïque mercredi soir, où il a été accueilli chaleureusement à sa descente d'avion par la Première ministre, Portia Simpson Mil

Le gouvernement des Bahamas affrète deux vols pour transporter 290 migrants haïtiens sans papiers à Port-au-Prince.

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’AUTM (Association des Usagers des Transports de Martinique) invite les automobilistes à se montrer solidaire des usagers des bus Mozaïk qui ne r

Le président du Conseil Exécutif de la Collectivité Territoriale de Martinique (CTM) a reçu à leur demande, une délégation d’étudiants du Pôle Universitaire de Martiniq

L’annonce de la décision de la Cour d’Appel de Fort-de-France de lever l'interdiction de pénétrer sur le campus des enseignants Carpin, Logossah et Célimène, mis en exa

Notre article a t-il réveillé le Président de l’Université des Antilles, Eustase Janky ?

On peut s’étonner du silence du Président de l’Université des Antilles, sur la crise que traverse l’institution depuis la décision de la Cour d’Appel de lever l'interdiction de pénétrer sur le camp

Pages

« < 1 2 3 4 5 »