Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Si les cyclones qui frappent la Caraïbe en évitant la Martinique, arrangent des fois le tourisme au pays, celui provoqué par Karine Mousseau, présidente du Comité Martiniquais du Tourisme, génère de hautes vagues depuis quelques semaines et risque de couvrir son bilan d'une épaisse écume. La lettre ouverte que les élus du Conseil d’Administration du CMT lui adressent, sonne comme un avis de vigilance sécheresse, pour de long mois.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Articles liés

Des élus du MIM, mais pas qu’eux, se sont abstenus lors du vote du budget du Comité Martiniquais du Tourisme et pour sa présidente Karine Mousseau, soutenue par Yan Mon

Dans la même rubrique...

Le jeudi 24 juillet, les déclarations d’intérêts des Parlementaires ont été publiées.

Ségolène Royale, la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, n’a pas eu comme l’a fait Christiane Taubira, à choisir de s’affi

Au Conseil municipal de Fort-de-France, ce mardi 25 novembre, le débat sur les orientations budgétaires a permis à l’opposition, par la voix de Michel Branchi,

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Cuba est endeuillé après l'accident d'avion qui s'est produit ce 18 avril 2018, aux environs de midi. Une centaines de victimes est à déplorer.

Un héritage peut virer au cauchemar. La maison obtenue peut cacher des fissures où une invasion de thermites.

Si les cyclones qui frappent la Caraïbe en évitant la Martinique, arrangent des fois le tourisme au pays, celui provoqué par Karine Mousseau, présidente du Comité

Des élus du MIM, mais pas qu’eux, se sont abstenus lors du vote du budget du Comité Martiniquais du Tourisme et pour sa présidente Karine Mousseau, soutenue par Yan Mon

Jean-Philipe Nilor a rappelé qu’il a été élu dans la circonscription du Sud, mais il est le Député de la Martinique.

Pages

1 2 3 4 5 »