Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

" Même pas peur " semblent répondre les Patriotes à la Région après les menaces de Serge Letchimy de les tenir par le ventre, pour qu'ils se taisent et n'évoquent plus l'illégalité de la présence sur les bancs des élus, de Catherine Conconne. La 1ère vice-présidente ayant adressé une lettre de démission au président de Région, suite à sa mise en examen pour recel d'abus de biens sociaux. On attend la prochaine étape de cette tentative de neutraliser l'opposition dans l'inquiétant Conseil Régional de Martinique. Entre temps, il faudrait peut-être que l'écrivain prix Goncourt, Patrick Chamoiseau qui érigeait son mentor Letchimy en Christ dans un de ses livres, lui dise qu'il ne faut pas croire aux histoires lues dans les romans.

LA DEMOCRATIE EST EN DANGER EN MARTINIQUE !

 

L’ACTUEL PRESIDENT DE REGION MENACE L’OPPOSITION

 

 

En  mains une lettre recommandée, reçue ce jour, par  laquelle l’actuel président de région Martinique menace les élus de l’opposition du groupe « Patriotes Martiniquais et sympathisants » de représailles et de répression !

 

Rien de moins ! 

 

Il nous reproche d’avoir refusé de siéger à la séance plénière du 22 septembre 2015 et à la commission permanente du 24 septembre 2015, en présence de l’ex-1ère vice-présidente démissionnaire ! 

 

Nous rappelons qu’une élue volontairement démissionnaire d’une assemblée de manière non équivoque, ne peut continuer à y siéger.

 

Rester passifs devant une telle violation de la loi, c’est se montrer complices !

 

Choisissant de concilier la morale et la politique, nous avons formé un recours en contentieux pour dénoncer cette situation incongrue !

 

Dans notre vie de militants, la menace de répression ne nous a jamais fait reculer, ce n’est pas aujourd’hui que nous fléchirons dans la défense du droit et de la morale en politique !

 

Le 8 octobre 2015

 

Daniel MARIE-SAINTE

Vice-président du Conseil régional 

Chef du groupe des élus « Patriotes Martiniquais et sympathisants »

 

 

Bwèt Zouti

 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

La 3ème Soirée des Reconnaissances, que KTKZ se propose de renouveler le 30 avril 2016, s’inscrit dans une logique citoyenne en dehors de tout esprit de vedettariat ou

Aujourd'hui vendredi 29 avril 2016, le Président Alfred Marie-Jeanne a exposé au Président de la Commission Européenne, Jean-Claude Juncker, les dé

Décidément les trois lettres qui ont illustré le Parti Progressiste Martiniquais créé par Aimé Césaire, ne lui survivront pas.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Les responsables de l'empoisonnement au chlordécone des populations de Martinique ne peuvent plus vendre tranquillement.

Pour le CNCP (Comité National des Comités Populaires), le Président démissionnaire du Chili, Évo Morales a été chassé du pouvoir, victime de la stratégie des classes dominantes prédatrices.

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

Pages

1 2 3 4 5 »