Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Pas besoin d’être l’inspecteur Colombo pour s’interroger après le communiqué de Serge Letchimy en réaction à l’incendie d’une grue sur le chantier du TCSP. N’importe quel élève enquêteur de police, qui verrait le Président de Région désigner en moins de 24 heures, des coupables qui seraient le groupe d’opposition à la Région, donc les Patriotes, se demanderait : mais pourquoi veut-il guider la police et la justice dans une direction, qui protège t’il, que cache t-il ?  Le Parti Progressiste Martiniquais (PPM), qui dirige avec ses alliés de Droite et de Gauche, le Département et la Région, cherche t-il comme à chaque fois en période d'élections, à instaurer un climat d'insécurité dans le but de faire oublier les gardes à vue et mises en examen qui se multiplient dans son camp ?

« Juste une dernière chose », comme dirait le célèbre inspecteur Colombo, Serge Letchimy qui manifestement possède un don hors du commun, pourrait-il guider la police vers la destination finale des millions d’euros de subventions européennes détournés au CEREGMIA, que dirigeait son ami Fred Célimène ? L’enquête pourrait enfin aboutir et les étudiants antillais retrouveraient le climat serein propice à leur réussite universitaire.

Halte aux provocations organisées par le Président de Région !

Le Groupe des élus « Patriotes Martiniquais et Sympathisants » observe que, de manière fort opportune, en plein milieu de scandales et de mises en examen qui touchent la majorité au pouvoir, le président du conseil régional, Serge Letchimy, publie un communiqué insinuant, ouvertement, que l'incendie d'une grue sur le chantier du TCSP serait l'œuvre de l'opposition.

Nous condamnons avec la plus grande fermeté cette opération odieuse de manipulation de l'opinion publique martiniquaise.

Ces méthodes nauséabondes rappellent l'incendie de véhicules par un élu du Front National de la région parisienne pour tenter de discréditer le mouvement antiraciste. Elles rappellent l'incendie du Reichstag (le parlement allemand) par les nazis, en février 1933, pour justifier la répression contre leurs adversaires politiques.

À qui sert le crime ?

L'incendie de cette grue, immédiatement instrumentalisé  sur le plan politique par Serge Letchimy, sans attendre les résultats d'un minimum d'enquête,  ressemble davantage à l'ouverture d'un contre-feu politique du néo-PPM pour tenter de détourner l'attention de l'opinion publique des malversations de la majorité en place.

Le Groupe des élus « Patriotes Martiniquais et Sympathisants » exige des autorités compétentes que la lumière soit faite dans les délais les plus brefs sur cette provocation organisée par le président de région, de plus en plus discrédité dans l'opinion publique.

Le Groupe des élus « Patriotes Martiniquais et Sympathisants » donnera à cette affaire les suites qui s'imposent. Il appelle d'ores et déjà les Martiniquaises et les Martiniquais à la plus grande vigilance contre les campagnes de mensonges et de provocations du président de région qui ne manqueront pas dans les prochaines semaines.

 

Le 25 août 2015

Daniel MARIE-SAINTE

Vice-président du Conseil régional

Chef du groupe des élus « Patriotes Martiniquais et sympathisants 

 

Le Communiqué du Président de la Région Martinique, Serge Letchimy

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

L'intervention de Daniel Marie-Sainte, élu à la CACEM, nous en apprend de belles.

Le président de la Région martinique et celui de la Région de Guadeloupe se sont rencontrés ce samedi, en Martinique. Ils ont abordés de nombreux sujets et le font savoir.

Notre article du 18 mars révélant la proximité étonnante, sinon inquiétante pour l’indépendance de la presse, constatée sur la page d’accueil du site de la Ville de For

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

La Confédération générale du Travail de Martinique (CGTM)  a déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible qui débutera le 5 février 2019.

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Pages

1 2 3 4 5 »