Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Pas besoin d’être l’inspecteur Colombo pour s’interroger après le communiqué de Serge Letchimy en réaction à l’incendie d’une grue sur le chantier du TCSP. N’importe quel élève enquêteur de police, qui verrait le Président de Région désigner en moins de 24 heures, des coupables qui seraient le groupe d’opposition à la Région, donc les Patriotes, se demanderait : mais pourquoi veut-il guider la police et la justice dans une direction, qui protège t’il, que cache t-il ?  Le Parti Progressiste Martiniquais (PPM), qui dirige avec ses alliés de Droite et de Gauche, le Département et la Région, cherche t-il comme à chaque fois en période d'élections, à instaurer un climat d'insécurité dans le but de faire oublier les gardes à vue et mises en examen qui se multiplient dans son camp ?

« Juste une dernière chose », comme dirait le célèbre inspecteur Colombo, Serge Letchimy qui manifestement possède un don hors du commun, pourrait-il guider la police vers la destination finale des millions d’euros de subventions européennes détournés au CEREGMIA, que dirigeait son ami Fred Célimène ? L’enquête pourrait enfin aboutir et les étudiants antillais retrouveraient le climat serein propice à leur réussite universitaire.

Halte aux provocations organisées par le Président de Région !

Le Groupe des élus « Patriotes Martiniquais et Sympathisants » observe que, de manière fort opportune, en plein milieu de scandales et de mises en examen qui touchent la majorité au pouvoir, le président du conseil régional, Serge Letchimy, publie un communiqué insinuant, ouvertement, que l'incendie d'une grue sur le chantier du TCSP serait l'œuvre de l'opposition.

Nous condamnons avec la plus grande fermeté cette opération odieuse de manipulation de l'opinion publique martiniquaise.

Ces méthodes nauséabondes rappellent l'incendie de véhicules par un élu du Front National de la région parisienne pour tenter de discréditer le mouvement antiraciste. Elles rappellent l'incendie du Reichstag (le parlement allemand) par les nazis, en février 1933, pour justifier la répression contre leurs adversaires politiques.

À qui sert le crime ?

L'incendie de cette grue, immédiatement instrumentalisé  sur le plan politique par Serge Letchimy, sans attendre les résultats d'un minimum d'enquête,  ressemble davantage à l'ouverture d'un contre-feu politique du néo-PPM pour tenter de détourner l'attention de l'opinion publique des malversations de la majorité en place.

Le Groupe des élus « Patriotes Martiniquais et Sympathisants » exige des autorités compétentes que la lumière soit faite dans les délais les plus brefs sur cette provocation organisée par le président de région, de plus en plus discrédité dans l'opinion publique.

Le Groupe des élus « Patriotes Martiniquais et Sympathisants » donnera à cette affaire les suites qui s'imposent. Il appelle d'ores et déjà les Martiniquaises et les Martiniquais à la plus grande vigilance contre les campagnes de mensonges et de provocations du président de région qui ne manqueront pas dans les prochaines semaines.

 

Le 25 août 2015

Daniel MARIE-SAINTE

Vice-président du Conseil régional

Chef du groupe des élus « Patriotes Martiniquais et sympathisants 

 

Le Communiqué du Président de la Région Martinique, Serge Letchimy

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Serge Letchimy, le Président du Conseil Régional demande à Camille Chauvet, d'enlever de sa page Facebook, la photo et les propos, dénigrants Corinne Mencé-Caster, la P

Une visite sur le site de la Ville de Fort-de-France et une image insolite a attiré notre attention : Dans la rubrique « Partenaires » on trouve : L'Union Européenne, le Conseil Ré

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Comme aux heures sombres de l’histoire esclavagiste en Martinique, Louis Boutrin a choisi des vigiles accompagnés de chien, pour terroriser les grévistes du Parc Nature

Ce mercredi 15 novembre, deuxième jour de la séance plénière de la Collectivité Territoriale de Martinique commencée hier, sera abordé à l'ordre du jour, au point 64, l

La centrale bagasse-biomasse ALBIOAMA n’est plus seulement une menace pour l’environnement, elle est en train de devenir une fumée polluante qui envahit le monde politi

Une grande glacière blanche occupe la scène, les danseurs ne la quittent pas des yeux. Elle semble les attirer, les inquiéter, occuper leur esprit.

La grève déclenchée au Parc Naturel de Martinique à cause du licenciement du Directeur Général des Services, par le président élu de la CTM, Louis Boutrin, dure depuis

Pages

1 2 3 4 5 »