Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Pas besoin d’être l’inspecteur Colombo pour s’interroger après le communiqué de Serge Letchimy en réaction à l’incendie d’une grue sur le chantier du TCSP. N’importe quel élève enquêteur de police, qui verrait le Président de Région désigner en moins de 24 heures, des coupables qui seraient le groupe d’opposition à la Région, donc les Patriotes, se demanderait : mais pourquoi veut-il guider la police et la justice dans une direction, qui protège t’il, que cache t-il ?  Le Parti Progressiste Martiniquais (PPM), qui dirige avec ses alliés de Droite et de Gauche, le Département et la Région, cherche t-il comme à chaque fois en période d'élections, à instaurer un climat d'insécurité dans le but de faire oublier les gardes à vue et mises en examen qui se multiplient dans son camp ?

« Juste une dernière chose », comme dirait le célèbre inspecteur Colombo, Serge Letchimy qui manifestement possède un don hors du commun, pourrait-il guider la police vers la destination finale des millions d’euros de subventions européennes détournés au CEREGMIA, que dirigeait son ami Fred Célimène ? L’enquête pourrait enfin aboutir et les étudiants antillais retrouveraient le climat serein propice à leur réussite universitaire.

Halte aux provocations organisées par le Président de Région !

Le Groupe des élus « Patriotes Martiniquais et Sympathisants » observe que, de manière fort opportune, en plein milieu de scandales et de mises en examen qui touchent la majorité au pouvoir, le président du conseil régional, Serge Letchimy, publie un communiqué insinuant, ouvertement, que l'incendie d'une grue sur le chantier du TCSP serait l'œuvre de l'opposition.

Nous condamnons avec la plus grande fermeté cette opération odieuse de manipulation de l'opinion publique martiniquaise.

Ces méthodes nauséabondes rappellent l'incendie de véhicules par un élu du Front National de la région parisienne pour tenter de discréditer le mouvement antiraciste. Elles rappellent l'incendie du Reichstag (le parlement allemand) par les nazis, en février 1933, pour justifier la répression contre leurs adversaires politiques.

À qui sert le crime ?

L'incendie de cette grue, immédiatement instrumentalisé  sur le plan politique par Serge Letchimy, sans attendre les résultats d'un minimum d'enquête,  ressemble davantage à l'ouverture d'un contre-feu politique du néo-PPM pour tenter de détourner l'attention de l'opinion publique des malversations de la majorité en place.

Le Groupe des élus « Patriotes Martiniquais et Sympathisants » exige des autorités compétentes que la lumière soit faite dans les délais les plus brefs sur cette provocation organisée par le président de région, de plus en plus discrédité dans l'opinion publique.

Le Groupe des élus « Patriotes Martiniquais et Sympathisants » donnera à cette affaire les suites qui s'imposent. Il appelle d'ores et déjà les Martiniquaises et les Martiniquais à la plus grande vigilance contre les campagnes de mensonges et de provocations du président de région qui ne manqueront pas dans les prochaines semaines.

 

Le 25 août 2015

Daniel MARIE-SAINTE

Vice-président du Conseil régional

Chef du groupe des élus « Patriotes Martiniquais et sympathisants 

 

Le Communiqué du Président de la Région Martinique, Serge Letchimy

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Daniel Marie-Sainte, Vice-président du Conseil Régional de Martinique, Chef de file du groupe des élus Patriotes Martiniquais et Sympathisants, dénonce le manque de transparence de la gestion des f

La capitale qui se meurt après plus de 50 ans de gestion PPM et le pays qui stagne avec le même PPM à la tête des collectivités départementale et régionale semble bien irriter de nombreux M

Au Conseil municipal de Fort-de-France, ce mardi 25 novembre, le débat sur les orientations budgétaires a permis à l’opposition, par la voix de Michel Branchi,

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Élections ou pas les brigades financières continuent à fouiller dans les magouilles politiques qui pourrissent le pays…

La Martinique va bientôt accueillir pour la première fois de son histoire une femme, au poste de Procureur de la République.

C’était Samedi 25 avril à Fort-de-France, le rassemblement condu

En grève depuis une semaine, les lycéens en classe de 2BTS MHR Management en Hôtellerie-Restauration du Lycée Nord Caraïbe de Bellefontaine ne savent plus à quel saint se vouer, face au lourd silen

Le Galion retire de la vente, de facon immédiate, du sucre venu d'ailleurs pour cause de présence de corps étrangers métalliques. Le Martiniquais découvre à cette occasion que son sucre n’est pas s

Pages

1 2 3 4 5 »