Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Une nouvelle étude a démontré que les langoustes des Caraïbes pratiquent « l'immunité de comportement » pour créer des refuges qui les empêchent de contracter une maladie mortelle. L’étude a été menée par le Professeur agrégé Don Behringer de l'Université de Floride, qui a travaillé avec le professeur Mark Butler de l'Université Old Dominion. Les chercheurs ont utilisé les données d'une éponge victime de mortalité massive dans les Florida Keys.

Dans l'étude, publiée dans la revue PLoS ONE, les scientifiques ont démontré comment la langouste blanche utilise une forme d'immunité de comportement pour prévenir la propagation du virus PAV1, qui touche lourdement l’espèce.

« Le risque accru d'infection a longtemps été considéré dévastateur pour les nombreux avantages de cet animal social. Cependant, nous avons démontré qu’un animal marin social, la langouste, a développé des comportements pour réduire la transmission de la maladie en évitant les espèces infectées », a déclaré le professeur Behringer.

Behringer, Butler et d'autres scientifiques ont étudié les données à partir d'une éponge victime de mortalité massive dans une large zone de Florida Keys. Les scientifiques ont sondé la population de langoustes sur les sites où les éponges ont survécu et ont également mesuré la prévalence de PAV1 juste après la mort massive et pendant des années après. Ils n’ont constaté aucune augmentation de la prévalence du virus.

L'étude a révélé que les langoustes saines laissaient leurs refuges dans les rochers, dès l'introduction de langoustes infectées par le virus et ceci en dépit de la rareté des autres refuges et du risque élevé d'être une proie, en recherchant un nouvel abri.

Les résultats des enquêtes et simulations menées confortent l'hypothèse que les langoustes pratiquent l'immunité de comportement et qu'elles peuvent supprimer une épidémie marine probable a déclaré le professeur Behringer qui a ajouté : « comprendre le plus possible les impacts et les moyens naturels développés par les langoustes pour réduire le risque d'infection est d'une grande importance économique. »

 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

En Martinique, pour désigner un intellectuel, quelqu’un qui a réussi de brillantes études, mais aussi qui maîtrise excellemment la langue française, on dit : an

Un juge d'instruction a été saisi ce matin, mercredi 9 avril, pour diriger l'affaire du CEREGMIA, le laboratoire de recherches de l'Université Antilles Guyane.

La Martinique, désormais membre associée de l'AEC (Association des Etats de la Caraïbe) pose un pas de plus dans son environnement naturel.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Comme aux heures sombres de l’histoire esclavagiste en Martinique, Louis Boutrin a choisi des vigiles accompagnés de chien, pour terroriser les grévistes du Parc Nature

Ce mercredi 15 novembre, deuxième jour de la séance plénière de la Collectivité Territoriale de Martinique commencée hier, sera abordé à l'ordre du jour, au point 64, l

La centrale bagasse-biomasse ALBIOAMA n’est plus seulement une menace pour l’environnement, elle est en train de devenir une fumée polluante qui envahit le monde politi

Une grande glacière blanche occupe la scène, les danseurs ne la quittent pas des yeux. Elle semble les attirer, les inquiéter, occuper leur esprit.

La grève déclenchée au Parc Naturel de Martinique à cause du licenciement du Directeur Général des Services, par le président élu de la CTM, Louis Boutrin, dure depuis

Pages

1 2 3 4 5 »