Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le Centre de Contrôle et de Prévention (CDC) américain a averti que l'épidémie de chikungunya dans les pays des Caraïbes et d'Amérique centrale et du Sud continue de se propager sans aucun signe de ralentissement.

Selon le Centre de Contrôle et de Prévention (CDC), « la maladie douloureuse transmise par les moustiques va probablement continuer à infecter les voyageurs de la région pendant le reste de cette année et au-delà. »

Il a déclaré que plus de 1600 voyageurs sont revenus aux États-Unis avec le chikungunya, depuis le 4 Novembre. Avant cette flambée, une moyenne de 28 voyageurs sont revenus avec le chikungunya. Le CDC estime que près de 9 millions de personnes voyagent entre les États-Unis et les Caraïbes chaque année.

« Au cours de l'automne et de l'hiver, les gens aux États-Unis pourraient ne pas voir les moustiques comme un risque pour les maladies. Ainsi, ceux qui se rendent dans les Caraïbes ou en Amérique centrale ou du Sud, doivent être conscients du risque de chikungunya dans ces périodes d'automne et d'hiver et se munir de leur insectifuge pour rester en sécurité», a indiqué le CDC dans un communiqué.

le Dr Roger S. Nasci, chef de la Direction générale des maladies infectieuses de la CDC, a déclaré que le début de l'automne signifie que les problèmes de moustiques dans la zone continentale des États-Unis sont en baisse. « Cependant, les voyageurs vers les zones où l'épidémie de chikungunya continue, ont des risque d'infection » a t-il averti. « Il est important que les voyageurs comprennent ces risques et prennnent les mesures appropriées pour éviter d'être piqués par des moustiques.»

Le CDC a déclaré que la prévention des piqûres de moustiques est la meilleure façon d'éviter le chikungunya et d'autres maladies transmises par les moustiques, ajoutant que les moustiques qui propagent le chikungunya piquent surtout pendant la journée. Il invite les voyageurs des groupes à haut risque, à discuter de leurs projet de voyage avec leur médecin avant de partir.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Les organisations internationales, continentales et régionales ainsi qu’un certain nombre de chefs de gouvernement des Caraïbes ont salué la reprise des relations diplo

Un grand groupe Afro Américain de New York a annoncé qu’il sera l'hôte du prochain sommet de la  Commission des réparations de la Communauté des Caraïbes  (CARICOM), au début de cette année.

Le 2e Sommet UE-CELAC s’ouvre aujourd'hui à Bruxelles où pendant deux jours le

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Pour son 75ème anniversaire, l’Union des Femmes de Martinique a invité Angela Davis. Une initiative qui a eu un immense succès.

Pour le mouvement politique Péyi-a, « désormais l'égalité, ce n'est plus d'élever les retrait

Pourquoi ces associations d’entreprises demandent seulement aux activistes d’être raisonnables ?

Les responsables de l'empoisonnement au chlordécone des populations de Martinique ne peuvent plus vendre tranquillement.

Pour le CNCP (Comité National des Comités Populaires), le Président démissionnaire du Chili, Évo Morales a été chassé du pouvoir, victime de la stratégie des classes dominantes prédatrices.

Pages

1 2 3 4 5 »