Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le Centre de Contrôle et de Prévention (CDC) américain a averti que l'épidémie de chikungunya dans les pays des Caraïbes et d'Amérique centrale et du Sud continue de se propager sans aucun signe de ralentissement.

Selon le Centre de Contrôle et de Prévention (CDC), « la maladie douloureuse transmise par les moustiques va probablement continuer à infecter les voyageurs de la région pendant le reste de cette année et au-delà. »

Il a déclaré que plus de 1600 voyageurs sont revenus aux États-Unis avec le chikungunya, depuis le 4 Novembre. Avant cette flambée, une moyenne de 28 voyageurs sont revenus avec le chikungunya. Le CDC estime que près de 9 millions de personnes voyagent entre les États-Unis et les Caraïbes chaque année.

« Au cours de l'automne et de l'hiver, les gens aux États-Unis pourraient ne pas voir les moustiques comme un risque pour les maladies. Ainsi, ceux qui se rendent dans les Caraïbes ou en Amérique centrale ou du Sud, doivent être conscients du risque de chikungunya dans ces périodes d'automne et d'hiver et se munir de leur insectifuge pour rester en sécurité», a indiqué le CDC dans un communiqué.

le Dr Roger S. Nasci, chef de la Direction générale des maladies infectieuses de la CDC, a déclaré que le début de l'automne signifie que les problèmes de moustiques dans la zone continentale des États-Unis sont en baisse. « Cependant, les voyageurs vers les zones où l'épidémie de chikungunya continue, ont des risque d'infection » a t-il averti. « Il est important que les voyageurs comprennent ces risques et prennnent les mesures appropriées pour éviter d'être piqués par des moustiques.»

Le CDC a déclaré que la prévention des piqûres de moustiques est la meilleure façon d'éviter le chikungunya et d'autres maladies transmises par les moustiques, ajoutant que les moustiques qui propagent le chikungunya piquent surtout pendant la journée. Il invite les voyageurs des groupes à haut risque, à discuter de leurs projet de voyage avec leur médecin avant de partir.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Un institut de recherche, « Harvard Medical School », veut développer l'éducation et la prestation des soins dans les Caraïbes.

La maladie ne peut pas avoir été transmise au Canada puisqu'aucun moustique au pays n'est contaminé, a indiqué Éric Desrosiers, représentant de la Santé Canada qui ajoute que la majorité des gens i

Cuba, les États-Unis et 32 autres pays américains ont approuvé un plan d'action pour éviter la propagation du virus Ebola sur leur continent.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Serge Letchimy s'est indigné des propos tenus au sein de l'Assemblée Nationale à l'occasion du débat sur la Loi Asile et Immigration.

Alfred Marie-Jeanne, président de l’autorité des transports, a rencontré une délégation de la Société Transcapital, en début de soirée ce jeudi, pour contribuer

Les deux Députés de la France Insoumise, Jean-Hugues Ratenon et Eric Coquerel sont venus témoigner leur solidarité aux étudiants en grève de Tolbiac à Paris 1.

Prétextant la sécurité des journalistes lors de l’expulsion de zadistes lundi 9 avril, le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, a i

« Le Canard Enchaîné » de ce mercredi 10 avril consacre un article au nouveau Palais de Justice de Paris.

Pages

1 2 3 4 5 »