Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Politique

Les Etats-Unis ont exprimé leur soutien au président Michel Martelly pour ses efforts pour parvenir à un accord négocié avec le Parlement et les partis politiques, et permettre ainsi à Haïti de tenir des élections. Le Vice-président américain, Joe Biden, dans un appel téléphonique à Michel Martelly, lui a réitéré vendredi, « le soutien à long terme à Haïti pour la reconstruction, le développement et le progrès démocratique». Un soutien affirmé de Washington, qui devrait couper cours aux rumeurs de départ du président, qui circulaient depuis deux jours en Haïti. 

Le Vice-président américain Joseph Biden dans un appel téléphonique à Michel Martelly, a réitéré vendredi « le soutien à long terme à Haïti pour la reconstruction, le développement et le progrès démocratique.» Une déclaration publiée par la Maison Blanche a déclaré Joe Biden

Dans le comuniqué, le vice-président américain a reconnu que le président Martelly a fait plusieurs concessions importantes afin de parvenir à un consensus, et a exprimé sa déception que le Parlement d'Haïti « ne soit pas passé pas une loi électorale avant le 12 Janvier ».

Il a réaffirmé le soutien des États-Unis et de la communauté internationale « pour que le Président Martelly travaille à organiser des élections en temps opportun, cette année,  pour permettre aux Haïtiens d'exercer leur droit démocratique de choisir leurs représentants. »

« Les Etats-Unis » restent un ami et un partenaire engagé pour Haïti et se réjouit de l'approfondissement de la coopération bilatérale que l'administration du président Martelly travaille à bâtir, pour un avenir plus prospère et plus sûr pour le peuple haïtien. »

Mercredi, l'Organisation des États américains (OEA), basé à Washington, a déclaré que son Conseil permanent a approuvé une « Déclaration de soutien » pour la tenue d'élections en temps opportun et le renouvellement des institutions démocratiques en Haïti.

Lors d'une réunion spéciale, en présence du ministre des Affaires étrangères d'Haïti, Duly Brutus, l'OEA a déclaré que le Conseil a approuvé la déclaration « pour les autorités constitutionnelles haïtiennes et toutes les parties prenantes, dans leur engagement à organiser des élections libres, équitables et inclusives, dès que possible et en conformité avec les dispositions constitutionnelles, pour le renouvellement des institutions démocratiques ».

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le 5ème sommet de la CARICOM/Cuba qui s’est tenu à la Havane, est une réussite selon les pays qui y participaient.

En visite officielle à Cuba pendant trois jours, Tomislav Nikolić Président de la République de Serbie, a rencontré jeudi après-midi Fidel Castro. Il a rem

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Déjà plus de 40 jours que les salariés du "Carrefour Market" du François sont en grève pour faire respecter leurs droits et obtenir une augmentation de salaire, pour am

Élections ou pas les brigades financières continuent à fouiller dans les magouilles politiques qui pourrissent le pays…

La Martinique va bientôt accueillir pour la première fois de son histoire une femme, au poste de Procureur de la République.

C’était Samedi 25 avril à Fort-de-France, le rassemblement condu

En grève depuis une semaine, les lycéens en classe de 2BTS MHR Management en Hôtellerie-Restauration du Lycée Nord Caraïbe de Bellefontaine ne savent plus à quel saint se vouer, face au lourd silen

Pages

1 2 3 4 5 »