Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Washington, 17 décembre - Les Etats-Unis appellent à des élections en Haïti, dès que possible. Une déclaration qui intervient après la démission ce week-end du Premier ministre, Laurent Lamothe, en raison de la détérioration de la situation politique dans le pays. « Les élections sont essentielles pour le développement démocratique d'Haïti et pour la poursuite des progrès dans la reconstruction et le développement post-séisme », a déclaré le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, dans un communiqué.

« Nous saluons le travail de la commission consultative présidentielle d'Haïti et saluons ses recommandations comme base pour favoriser un consensus. » Dans sa déclaration, John Kerry a félicité le Président Michel Martelly pour ses « efforts courageux pour sortir de l'impasse et pour sa décision d'accepter les recommandations de la commission.»

Pour le secrétaire d'Etat américain, « L'annonce de la démission du Premier Ministre Lamothe est la preuve que l'exécutif haïtien a pris l'engagement de régler la situation.»

Dimanche, Laurent Lamothe a annoncé son retrait et ceux de plusieurs ministres, à la suite des manifestations anti-gouvernementales violentes et à la recommandation de la commission, pour qu'il démissionne.

John Kerry a noté que les dirigeants parlementaires et politiques d'Haïti ont également «travaillé sérieusement à maintenir l'intégrité des institutions démocratiques d'Haïti.»

«Reconnaissant les concessions faites par toutes les parties pour sortir de l'impasse, les Etats-Unis exhortent toutes les parties à trouver, sans arder, un accord définitif sur les questions en suspens et à appliquer cet accord, de bonne foi.»

«Trop de progrès ont été accomplis depuis le séisme pour risquer d'aller en arrière maintenant», a déclaré Kerry, se référant au séisme du 12  Janvier 2010, qui a dévasté Haïti.

«L'avenir de ce progrès est  entre les mains des dirigeants d'Haïti, et nous les exhortons à négocier une solution qui va ouvrir la porte à des élections, devant se tenir dès que possible», a ajouté le secrétaire d'Etat américain.

 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le président Donald Ramotar a appelé lundi les Guyaniens de tous les horizons à s'unir pour la réussite socio-économiq

Jean-Philippe Nilor est intervenu aujourd'hui lors de la séance de questions au Gouvernement à l'Assemblée Nationale.

La photo en étonnera plus d'un, mais c'est la preuve que toutes les manoeuvres pour empêcher la présidente de l'Université des Antilles de rencontrer le Président de la République, François Holland

Pages

« 2 3 4 5 6 »

Articles récents

Un héritage peut virer au cauchemar. La maison obtenue peut cacher des fissures où une invasion de thermites.

Si les cyclones qui frappent la Caraïbe en évitant la Martinique, arrangent des fois le tourisme au pays, celui provoqué par Karine Mousseau, présidente du Comité

Des élus du MIM, mais pas qu’eux, se sont abstenus lors du vote du budget du Comité Martiniquais du Tourisme et pour sa présidente Karine Mousseau, soutenue par Yan Mon

Jean-Philipe Nilor a rappelé qu’il a été élu dans la circonscription du Sud, mais il est le Député de la Martinique.

Serge Letchimy s'est indigné des propos tenus au sein de l'Assemblée Nationale à l'occasion du débat sur la Loi Asile et Immigration.

Pages

« < 2 3 4 5 6 »