Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Washington, 17 décembre - Les Etats-Unis appellent à des élections en Haïti, dès que possible. Une déclaration qui intervient après la démission ce week-end du Premier ministre, Laurent Lamothe, en raison de la détérioration de la situation politique dans le pays. « Les élections sont essentielles pour le développement démocratique d'Haïti et pour la poursuite des progrès dans la reconstruction et le développement post-séisme », a déclaré le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, dans un communiqué.

« Nous saluons le travail de la commission consultative présidentielle d'Haïti et saluons ses recommandations comme base pour favoriser un consensus. » Dans sa déclaration, John Kerry a félicité le Président Michel Martelly pour ses « efforts courageux pour sortir de l'impasse et pour sa décision d'accepter les recommandations de la commission.»

Pour le secrétaire d'Etat américain, « L'annonce de la démission du Premier Ministre Lamothe est la preuve que l'exécutif haïtien a pris l'engagement de régler la situation.»

Dimanche, Laurent Lamothe a annoncé son retrait et ceux de plusieurs ministres, à la suite des manifestations anti-gouvernementales violentes et à la recommandation de la commission, pour qu'il démissionne.

John Kerry a noté que les dirigeants parlementaires et politiques d'Haïti ont également «travaillé sérieusement à maintenir l'intégrité des institutions démocratiques d'Haïti.»

«Reconnaissant les concessions faites par toutes les parties pour sortir de l'impasse, les Etats-Unis exhortent toutes les parties à trouver, sans arder, un accord définitif sur les questions en suspens et à appliquer cet accord, de bonne foi.»

«Trop de progrès ont été accomplis depuis le séisme pour risquer d'aller en arrière maintenant», a déclaré Kerry, se référant au séisme du 12  Janvier 2010, qui a dévasté Haïti.

«L'avenir de ce progrès est  entre les mains des dirigeants d'Haïti, et nous les exhortons à négocier une solution qui va ouvrir la porte à des élections, devant se tenir dès que possible», a ajouté le secrétaire d'Etat américain.

 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

La Communauté des Caraïbes (CARICOM) qui a soutenu la résolution des Nations Unies sur l’élimination de l’embargo contre Cuba, a appelé mardi les Etats-Unis « à mettre fin à des décennies d

En visite officielle en Inde, le président du Guyana, Donald Ramotar, s'est engagé à soutenir la demande du gouvernement indien, d'obtenir un siège permanent au Conseil

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

La Martinique entière devra se mobiliser avec les professionnels de la Santé pour qu'enfin le gouvernement prenne ses responsabilités.

Plus personne ne l’ignore, les malades ne peuvent plus bénéficier de soins dans des conditions décentes, garantissant leur guérison dans les hôpitaux de Martinique.

Vice-Président de la Collectivité Territoriale de Martinique, Daniel Marie-Sainte a publié sur sa page Facebook, un courrier envoyé par la Chambre de l’Instruction aux

La commémoration de la libération des esclaves le 22 mai 1848 en Martinique, a été salie à Sainte-Philomène, lieu historique de la révolte dans la ville de Saint-Pierre

Cuba est endeuillé après l'accident d'avion qui s'est produit ce 18 avril 2018, aux environs de midi. Une centaines de victimes est à déplorer.

Pages

« < 1 2 3 4 5 »