Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Washington, 17 décembre - Les Etats-Unis appellent à des élections en Haïti, dès que possible. Une déclaration qui intervient après la démission ce week-end du Premier ministre, Laurent Lamothe, en raison de la détérioration de la situation politique dans le pays. « Les élections sont essentielles pour le développement démocratique d'Haïti et pour la poursuite des progrès dans la reconstruction et le développement post-séisme », a déclaré le secrétaire d'Etat américain, John Kerry, dans un communiqué.

« Nous saluons le travail de la commission consultative présidentielle d'Haïti et saluons ses recommandations comme base pour favoriser un consensus. » Dans sa déclaration, John Kerry a félicité le Président Michel Martelly pour ses « efforts courageux pour sortir de l'impasse et pour sa décision d'accepter les recommandations de la commission.»

Pour le secrétaire d'Etat américain, « L'annonce de la démission du Premier Ministre Lamothe est la preuve que l'exécutif haïtien a pris l'engagement de régler la situation.»

Dimanche, Laurent Lamothe a annoncé son retrait et ceux de plusieurs ministres, à la suite des manifestations anti-gouvernementales violentes et à la recommandation de la commission, pour qu'il démissionne.

John Kerry a noté que les dirigeants parlementaires et politiques d'Haïti ont également «travaillé sérieusement à maintenir l'intégrité des institutions démocratiques d'Haïti.»

«Reconnaissant les concessions faites par toutes les parties pour sortir de l'impasse, les Etats-Unis exhortent toutes les parties à trouver, sans arder, un accord définitif sur les questions en suspens et à appliquer cet accord, de bonne foi.»

«Trop de progrès ont été accomplis depuis le séisme pour risquer d'aller en arrière maintenant», a déclaré Kerry, se référant au séisme du 12  Janvier 2010, qui a dévasté Haïti.

«L'avenir de ce progrès est  entre les mains des dirigeants d'Haïti, et nous les exhortons à négocier une solution qui va ouvrir la porte à des élections, devant se tenir dès que possible», a ajouté le secrétaire d'Etat américain.

 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le Premier ministre d'Haïti a démissionné, après de violentes manifestations anti-gouvernementales à cause des élections retardées. 

Le président haïtien, Michel Martelly, et les présidents du Parlement et du pouvoir judiciaire, ont signé un accord pour éviter un vide parlementaire au pays.

Le bureau du Président Michel Martelly a annoncé le report des élections, qui sont déjà en retard de trois ans.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

La Confédération générale du Travail de Martinique (CGTM)  a déposé un préavis de grève de 24 heures reconductible qui débutera le 5 février 2019.

La lettre du Président de la République adressée aux Français est rendue publique.

Pages

1 2 3 4 5 »