Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Ils s’affichent fièrement dans le quotidien local, ils sont satisfaits de leur trouvaille. Ils s’y sont mis à plusieurs pour trouver ça, avec un appel à la délation en plus. Dans un pays, où au nom de la propreté, nécessaire, la population accepte de se faire traiter de « cochons », sur de grandes affiches, il y a de quoi s'interroge. Non ? A force d'accepter d'être insultés, en la fermant, les Martiniquais devront accepter quoi la prochaine fois ? Les malpropres doivent être interpellés, mais traiter les gens de cochons, c'est juste intolérable !

Peut-on traiter les Martiniquais de cochons pour les raisons suivantes ?

- Parce que les Martiniquais acceptent d'acheter des fruits et légumes déjà en mauvais état, mais encore en rayons dans les supermarchés ?

- Parce que les Martiniquais ont accepté pendant des décennies d'être empoisonnés par le chlordécone utilisé dans les bananeraies?

- Parce que les Martiniquais achètent les produits de moins bonne qualité qui sont choisis pour être vendus dans les grandes surfaces, et à des prix élevés ?

Je vous invite à continuer la liste de ce que des cochons proposent aux Martiniquais, qui, il est vrai acceptent tout...trop !

Rendez vous sur la page Facebook de Freepawol pour vos réactions.  

https://www.facebook.com/jounal.freepawol

Lisa David

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le TCSP qui n’en finit plus d’être opportunément essayé, a été mis en circulation sur les routes où les travaux commencés depuis nanni-nanan ne sont toujours pas achevé

Mais qu’ont-ils fait de grave ces deux jeunes Martiniquais, Yann De Lépine et sa sœur Roselyne, pour mériter un tel acharnement de la justice pour les obliger à fermer

Au nom du peuple martiniquais, Alfred Marie-Jeanne condamne l'attaque de Nice, qui a fait plus de 80 morts dont 9 enfants et adolescents qui venaient de s'émerveiller devant les feux artifices du 1

Pages

« 2 3 4 5 6 »

Articles récents

À l’occasion du 10èmeanniversaire de la mort d’Aimé Césaire et à l’initiative de la Collectivité Territoriale de Martinique, une exposition itinérante gratui

Figure de proue de l’élite intellectuelle afro-américaine, Ta-Nehisi Coates, né en 1975 à Baltimore (Maryland) est aussi un journaliste influent.

Suite à notre article paru hier 4 octobre 2018, la Direction du Centre Hospitalier et Universitaire de Martinique a c

Les Martiniquais connaissaient déjà l’état de délabrement du Centre Hospitalier Universitaire abandonné par l'Etat, mais en découvrant indignés les mots employés dans l

Pages

« < 2 3 4 5 6 »