Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Ils s’affichent fièrement dans le quotidien local, ils sont satisfaits de leur trouvaille. Ils s’y sont mis à plusieurs pour trouver ça, avec un appel à la délation en plus. Dans un pays, où au nom de la propreté, nécessaire, la population accepte de se faire traiter de « cochons », sur de grandes affiches, il y a de quoi s'interroge. Non ? A force d'accepter d'être insultés, en la fermant, les Martiniquais devront accepter quoi la prochaine fois ? Les malpropres doivent être interpellés, mais traiter les gens de cochons, c'est juste intolérable !

Peut-on traiter les Martiniquais de cochons pour les raisons suivantes ?

- Parce que les Martiniquais acceptent d'acheter des fruits et légumes déjà en mauvais état, mais encore en rayons dans les supermarchés ?

- Parce que les Martiniquais ont accepté pendant des décennies d'être empoisonnés par le chlordécone utilisé dans les bananeraies?

- Parce que les Martiniquais achètent les produits de moins bonne qualité qui sont choisis pour être vendus dans les grandes surfaces, et à des prix élevés ?

Je vous invite à continuer la liste de ce que des cochons proposent aux Martiniquais, qui, il est vrai acceptent tout...trop !

Rendez vous sur la page Facebook de Freepawol pour vos réactions.  

https://www.facebook.com/jounal.freepawol

Lisa David

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Une enquête mondiale sans précédent sur une fuite massive de documents secrets du cabinet d'avocats panaméen, Mossack Fonseca & Co.

Dans le Cadre de l'exercice UE RICHTER qui se déroulera du 21 au 25 mars 2017, la Collectivité Territoriale de Martinique a choisi d’impliquer ses agents.Le mardi 21 mars 2017, des évacuati

Pages

« 245 246 247 248 249 »