Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Ils s’affichent fièrement dans le quotidien local, ils sont satisfaits de leur trouvaille. Ils s’y sont mis à plusieurs pour trouver ça, avec un appel à la délation en plus. Dans un pays, où au nom de la propreté, nécessaire, la population accepte de se faire traiter de « cochons », sur de grandes affiches, il y a de quoi s'interroge. Non ? A force d'accepter d'être insultés, en la fermant, les Martiniquais devront accepter quoi la prochaine fois ? Les malpropres doivent être interpellés, mais traiter les gens de cochons, c'est juste intolérable !

Peut-on traiter les Martiniquais de cochons pour les raisons suivantes ?

- Parce que les Martiniquais acceptent d'acheter des fruits et légumes déjà en mauvais état, mais encore en rayons dans les supermarchés ?

- Parce que les Martiniquais ont accepté pendant des décennies d'être empoisonnés par le chlordécone utilisé dans les bananeraies?

- Parce que les Martiniquais achètent les produits de moins bonne qualité qui sont choisis pour être vendus dans les grandes surfaces, et à des prix élevés ?

Je vous invite à continuer la liste de ce que des cochons proposent aux Martiniquais, qui, il est vrai acceptent tout...trop !

Rendez vous sur la page Facebook de Freepawol pour vos réactions.  

https://www.facebook.com/jounal.freepawol

Lisa David

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le président sortant de la Communauté des Caraïbes (CARICOM), Gaston Browne, a appelé les pays de la région à renforcer le mouvement d'intégration en 2015. Premier mini

L'homme d'affaire canadien Michael G.

L’Organisation des États de la Caraïbe (OECS), basée à Sainte-Lucie demande la suppression des frais de roaming imposé par les opérateurs téléphoniques pour les appels

Pages

« 234 235 236 237 238 »

Articles récents

A 80 ans, Pierre Samot, a été réélu dès le premier tour, maire du Lamentin, deuxième ville de Martinique.

Décidément la loi relative à l’élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires du 17 mai 2013, n’aura pas fini de rendre dekdek (comme on dit e

Patrick de Carolis, président de France Télévisions de 2005 à 2010, a été mis en examen pour « favoritisme »  par le juge Renaud Van Ruymbeke dans une enquête sur des contrats pas

48 jours de grève. Tous les beaux discours, toutes les belles intentions de dialogue social après la grande grève de 2009 se sont évaporés.

Le Haut commissaire itinérant du Royaume Uni pour la Barbade et les West Indies, Victoria Dean,  a déclaré que son pays n'entendait jouer aucun rôle dans l'

Pages

« < 234 235 236 237 238 »