Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Ils s’affichent fièrement dans le quotidien local, ils sont satisfaits de leur trouvaille. Ils s’y sont mis à plusieurs pour trouver ça, avec un appel à la délation en plus. Dans un pays, où au nom de la propreté, nécessaire, la population accepte de se faire traiter de « cochons », sur de grandes affiches, il y a de quoi s'interroge. Non ? A force d'accepter d'être insultés, en la fermant, les Martiniquais devront accepter quoi la prochaine fois ? Les malpropres doivent être interpellés, mais traiter les gens de cochons, c'est juste intolérable !

Peut-on traiter les Martiniquais de cochons pour les raisons suivantes ?

- Parce que les Martiniquais acceptent d'acheter des fruits et légumes déjà en mauvais état, mais encore en rayons dans les supermarchés ?

- Parce que les Martiniquais ont accepté pendant des décennies d'être empoisonnés par le chlordécone utilisé dans les bananeraies?

- Parce que les Martiniquais achètent les produits de moins bonne qualité qui sont choisis pour être vendus dans les grandes surfaces, et à des prix élevés ?

Je vous invite à continuer la liste de ce que des cochons proposent aux Martiniquais, qui, il est vrai acceptent tout...trop !

Rendez vous sur la page Facebook de Freepawol pour vos réactions.  

https://www.facebook.com/jounal.freepawol

Lisa David

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Emmanuelle Bramban est mobilisée contre la loi El Kromi et elle fait partie des milliers de manifestants qui frappent le pavé à Paris depuis le 9 mars 2016, pour que le

Cuba a annoncé, ce mardi 3 mai, le plafonnement des prix sur les légumes de base pour protéger le pouvoir d'achat des familles pauvres.

Si les citoyens Noirs et Arabes de France avaient encore un doute sur le racisme qui gangrène la France, et dont ils sont de plus en plus victimes, l'affaire de l'agression et du viol du jeune habi

Pages

« 233 234 235 236 237 »

Articles récents

Le rapport de la Cour des Comptes qui constate de nombreuses irrégularités dans la gestion du CEREGMIA  (Centre d’Etude et de Recherche en Economie, Gestion, Modélisation et Info

Un tremblement de terre de magnitude 6.5  a été enregistré ce matin, à 5h27  en Martinique. Pour celles et ceux qui l'ont ressenti,  le réveil a été brutal.

Le rapport de la Cour des Comptes qui révèle une utilisation plus que suspecte de l'argent public par le CEREGMIA (Centre d’Etude et de Recherche en Economie, Gestion, Modélisation et Informatique

Margaret Papillon est née sous la dictature Duvaliériste.

Pages

« < 233 234 235 236 237 »