Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Ils s’affichent fièrement dans le quotidien local, ils sont satisfaits de leur trouvaille. Ils s’y sont mis à plusieurs pour trouver ça, avec un appel à la délation en plus. Dans un pays, où au nom de la propreté, nécessaire, la population accepte de se faire traiter de « cochons », sur de grandes affiches, il y a de quoi s'interroge. Non ? A force d'accepter d'être insultés, en la fermant, les Martiniquais devront accepter quoi la prochaine fois ? Les malpropres doivent être interpellés, mais traiter les gens de cochons, c'est juste intolérable !

Peut-on traiter les Martiniquais de cochons pour les raisons suivantes ?

- Parce que les Martiniquais acceptent d'acheter des fruits et légumes déjà en mauvais état, mais encore en rayons dans les supermarchés ?

- Parce que les Martiniquais ont accepté pendant des décennies d'être empoisonnés par le chlordécone utilisé dans les bananeraies?

- Parce que les Martiniquais achètent les produits de moins bonne qualité qui sont choisis pour être vendus dans les grandes surfaces, et à des prix élevés ?

Je vous invite à continuer la liste de ce que des cochons proposent aux Martiniquais, qui, il est vrai acceptent tout...trop !

Rendez vous sur la page Facebook de Freepawol pour vos réactions.  

https://www.facebook.com/jounal.freepawol

Lisa David

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Il faut le vivre pour le croire. Les responsables de la chaine de service public et les responsables politiques prennent les Martiniquais pour des moutons de panurge.

Le bilan ne cesse de s'alourdir après les attaques terroristes à Paris ce vendredi 13 novembre.

La Collectivité Territoriale de Martinique, mise en place en janvier 2016, a choisi d’ouvrir un concours pour la création de son logo.

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

La Compagnie Foyalaise de Transport Urbain (CFTU), laisse régulièrement les usagers sur le bord des routes.

La Confédération Générale des Travailleurs Martiniquais (CGTM) appelle à la grève ce vendredi, pour une augmentation générale des salaires des travailleurs du secteur p

Sur la Rocade de Fort-de-France, le radar situé dans le sens Schoelcher vers le Lamentin est habillé d'un gilet jaune.

Le gouvernement a choisi d'envoyer l'armée en renfort face aux Réunionnais en gilets, qui ne sont pas que jaunes.

« L’Union des Travailleurs Guyanais (UTG) a choisi ce mardi 27 novembre pour commencer la grève générale reconductible.

Pages

« < 1 2 3 4 5 »