Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Société

Dans le cadre des crédits immobiliers et des crédits à la consommation, la banque demande à l'emprunteur de souscrire une assurance "emprunteur" permettant de couvrir les risques de décès ou d'invalidité. A la fin de chaque année, si le risque couvert par l'assurance ne s'est pas réalisé, la loi impose à la banque de reverser à l'emprunteur une somme d'argent appelée "participation aux bénéfices".

Les sommes en jeu sont considérables; elles représentent 40% de la prime dans le cas d’un prêt immobilier et 70% dans le cas d’un crédit à la consommation. Or, les banques reçoivent des assureurs cette participation aux bénéfices mais ne la reversent pas aux emprunteurs comme la loi les y oblige pourtant.

Banques françaises : Assurance emprunteur - ActionCivile

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Articles récents

L'Organisation Panaméricaine pour la Santé (PAHO) vient d'attirer l'attention sur le fait qu'environ 50% des populations des Amériques, y compris la Caraïbe, courent le risque d'attraper des maladi

Au Campus Caribéen des Arts, on ne dit pas encore tout, mais le climat destructeur installé par les dirigeants politiques et administratifs commence à faire des vagues.

Si les dernières élections municipales en Martinique ont eu au moins un mérite, c’est celui d’avoir permis de révéler l’impensé d’un certain nombre de commentateurs, journalistes

Une femme martiniquaise, Corinne Mencé-Caster,  compétente, respectée, admirée de celles et ceux pour qui elle travaille honnêtement, les étudiants, est attaquée pour son courage

L'information judiciaire pour «escroquerie en bande organisée et détournement de fonds publics en bande organisée », concernant le CEREGMIA (Centre d’Etude et de Recherche en Eco

Pages

« < 218 219 220 221 222 »