Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Société

Dans le cadre des crédits immobiliers et des crédits à la consommation, la banque demande à l'emprunteur de souscrire une assurance "emprunteur" permettant de couvrir les risques de décès ou d'invalidité. A la fin de chaque année, si le risque couvert par l'assurance ne s'est pas réalisé, la loi impose à la banque de reverser à l'emprunteur une somme d'argent appelée "participation aux bénéfices".

Les sommes en jeu sont considérables; elles représentent 40% de la prime dans le cas d’un prêt immobilier et 70% dans le cas d’un crédit à la consommation. Or, les banques reçoivent des assureurs cette participation aux bénéfices mais ne la reversent pas aux emprunteurs comme la loi les y oblige pourtant.

Banques françaises : Assurance emprunteur - ActionCivile

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

La ministre de la Justice Christiane Taubira, en désaccord avec l'exécutif sur le projet de déchéance de nationalité des auteurs d'ac

« On nous aime, mais on ne nous respecte pas. » Ainsi parlait un pompier, Mickaël Cavely, représentant syndical de la CGTM le 16 février.

Le PPM et ses alliés (EPNM) à la tête des affaires de l'ex Région, laisse un déficit de 80 millions d’euros aux Martiniquais.

Pages

« 212 213 214 215 216 »

Articles récents

Lors de la présentation de son rapport annuel lundi, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a noté que le nombre de plaintes reçues à baissé en 2013, mais appelle le

Nous continuons à marcher dans les pas de Steve Gadet pendant ses dix jours en Haïti.

Steve Gadet découvre Haïti. Un premier voyage au pays de Toussaint Louverture, héros de la révolution anti esclavagiste (1791-1802).

Steve Gadet,  Maître de Conférence à l’Université des Antilles et de la Guyane, découvre Haïti et il le dit lui même, « avec l’humilité du nouveau venu ».

Toutes les prisons de l’Outre-mer sont inhumaines.

Pages

« < 212 213 214 215 216 »