Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Société

Dans le cadre des crédits immobiliers et des crédits à la consommation, la banque demande à l'emprunteur de souscrire une assurance "emprunteur" permettant de couvrir les risques de décès ou d'invalidité. A la fin de chaque année, si le risque couvert par l'assurance ne s'est pas réalisé, la loi impose à la banque de reverser à l'emprunteur une somme d'argent appelée "participation aux bénéfices".

Les sommes en jeu sont considérables; elles représentent 40% de la prime dans le cas d’un prêt immobilier et 70% dans le cas d’un crédit à la consommation. Or, les banques reçoivent des assureurs cette participation aux bénéfices mais ne la reversent pas aux emprunteurs comme la loi les y oblige pourtant.

Banques françaises : Assurance emprunteur - ActionCivile

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le Cosette, un navire qui a transporté par le passé des fûts radioactifs, a été coulé au large de Saint-Pierre, la ville classée d'Art et d'histoire.

Au moment où la liberté d'expression fait débat et qu'elle est prétexte à toutes les lois pouvant porter atteinte à nos libertés, nous vous proposons cette réflexion du sociologue marti

Une course de yoles un dimanche attire toujours de nombreux spectateurs et personne n’ignore le succès que rencontre cette activité en Martinique.

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

Alfred Marie-Jeanne, leader du MIM, ne prononçait plus le mot Indépendance depuis bien longtemps. Un comble pour un Indépendantiste.

La Martinique entière devra se mobiliser avec les professionnels de la Santé pour qu'enfin le gouvernement prenne ses responsabilités.

Plus personne ne l’ignore, les malades ne peuvent plus bénéficier de soins dans des conditions décentes, garantissant leur guérison dans les hôpitaux de Martinique.

Vice-Président de la Collectivité Territoriale de Martinique, Daniel Marie-Sainte a publié sur sa page Facebook, un courrier envoyé par la Chambre de l’Instruction aux

La commémoration de la libération des esclaves le 22 mai 1848 en Martinique, a été salie à Sainte-Philomène, lieu historique de la révolte dans la ville de Saint-Pierre

Pages

« < 1 2 3 4 5 »