Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Société

Dans le cadre des crédits immobiliers et des crédits à la consommation, la banque demande à l'emprunteur de souscrire une assurance "emprunteur" permettant de couvrir les risques de décès ou d'invalidité. A la fin de chaque année, si le risque couvert par l'assurance ne s'est pas réalisé, la loi impose à la banque de reverser à l'emprunteur une somme d'argent appelée "participation aux bénéfices".

Les sommes en jeu sont considérables; elles représentent 40% de la prime dans le cas d’un prêt immobilier et 70% dans le cas d’un crédit à la consommation. Or, les banques reçoivent des assureurs cette participation aux bénéfices mais ne la reversent pas aux emprunteurs comme la loi les y oblige pourtant.

Banques françaises : Assurance emprunteur - ActionCivile

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Alors que la Tour Lumina est plongée dans l'obscurité,  faute d'occupants,  les projecteurs de la justice se tournent vers elle.

Maïotte Dauphite s’en est allée à l’âge de 92 ans dans la discrétion, celle qu’elle a toute sa vie affectionnée.

Parce que paraplégique Chantal, une Martiniquaise de passage en France, a du accepter l'humiliation infligée par un chauffeur de Taxi de la compagnie G7.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Enfin une décision concernant ce TSCP : Alfred Marie-Jeanne demande à la CACEM « de prendre toutes les dispositions utiles et nécessaires pour assurer GRATUITEMENT le

L’affaire a été révélée par la presse, suite à un testing commandé par la ville de Villeurbanne (Rhône), en partenariat avec le Défenseur des droits, Jacques Toubon.

Dimanche dernier 17 septembre, Louis Boutrin, conseiller exécutif de la majorité à la Collectivité Territoriale de Martinique (CTM) et à ce titre Président du Parc Nat

L'alerte Violette a été annoncée par la Préfecture de Martinique, un peu avant 11h30. La population est invitée à se confiner.

On croit être en plein cauchemar, les yeux ouverts.

Pages

1 2 3 4 5 »