Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Les Avocats du Barreau de Fort-de-France se mobilisent pour aider les contribuables à remplir leurs déclarations des revenus. Pour cette opération, des avocats fiscalistes seront présents le Jeudi 12 Mai 2016 au Palais de Justice de 09H00 à 12H00 et de 14H00 à 17H00.

Ces consultations seront gratuites et seront données sans rendez-vous préalable.

Elles se tiennent en toute confidentialité, dans le respect des règles du secret professionnel qui s’imposent aux avocats.

Ces avocats répondront aux questions des contribuables qui portent le plus souvent sur :

   -   les modalités des déclarations avec cette année la déclaration en ligne pour les revenus de 2015 au-delà de 40 000 euros avec une date limite fixée entre le 24 mai et le 7 juin selon    les départements

   -   les règles de rattachement des enfants et des ascendants 

   -   les nouvelles règles d’imposition des indemnités d’accident du travail et de départ en retraite

   -   les déclarations de revenus fonciers
 les changements intervenus dans le foyer fiscal...

Cette opération répond à la volonté des avocats d’apporter conseil et assistance aux citoyens et de leur faciliter l’accès au droit. 

 

Le Bâtonnier,

Dominique NICOLAS 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Patricia Chatenay-Rivauday est une femme militante qui s'engage contre toutes les formes d’injustice.

En tournée africaine à Accra (Ghana), le Premier ministre de la France a, comme tous ses congénères, donné sa petite leçon de savoir vivre avec la puissance coloniale :

Pages

« 3 4 5 6 7 »

Articles récents

À l’occasion du 10èmeanniversaire de la mort d’Aimé Césaire et à l’initiative de la Collectivité Territoriale de Martinique, une exposition itinérante gratui

Figure de proue de l’élite intellectuelle afro-américaine, Ta-Nehisi Coates, né en 1975 à Baltimore (Maryland) est aussi un journaliste influent.

Suite à notre article paru hier 4 octobre 2018, la Direction du Centre Hospitalier et Universitaire de Martinique a c

Les Martiniquais connaissaient déjà l’état de délabrement du Centre Hospitalier Universitaire abandonné par l'Etat, mais en découvrant indignés les mots employés dans l

Pages

« < 3 4 5 6 7 »