Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Les Avocats du Barreau de Fort-de-France se mobilisent pour aider les contribuables à remplir leurs déclarations des revenus. Pour cette opération, des avocats fiscalistes seront présents le Jeudi 12 Mai 2016 au Palais de Justice de 09H00 à 12H00 et de 14H00 à 17H00.

Ces consultations seront gratuites et seront données sans rendez-vous préalable.

Elles se tiennent en toute confidentialité, dans le respect des règles du secret professionnel qui s’imposent aux avocats.

Ces avocats répondront aux questions des contribuables qui portent le plus souvent sur :

   -   les modalités des déclarations avec cette année la déclaration en ligne pour les revenus de 2015 au-delà de 40 000 euros avec une date limite fixée entre le 24 mai et le 7 juin selon    les départements

   -   les règles de rattachement des enfants et des ascendants 

   -   les nouvelles règles d’imposition des indemnités d’accident du travail et de départ en retraite

   -   les déclarations de revenus fonciers
 les changements intervenus dans le foyer fiscal...

Cette opération répond à la volonté des avocats d’apporter conseil et assistance aux citoyens et de leur faciliter l’accès au droit. 

 

Le Bâtonnier,

Dominique NICOLAS 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

C’est l’histoire d’une recette vue sur Facebook, partagée de manière solidaire comme c’est souvent le cas sur les réseaux sociaux.

La Collectivité Territoriale de Martinique, mise en place en janvier 2016, a choisi d’ouvrir un concours pour la création de son logo.

Le TCSP (Transport Collectif en Site Propre) que les Martiniquais attendent depuis des années n’en finit plus de faire parler, après avoir été le poison des automobilis

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Les responsables de l'empoisonnement au chlordécone des populations de Martinique ne peuvent plus vendre tranquillement.

Pour le CNCP (Comité National des Comités Populaires), le Président démissionnaire du Chili, Évo Morales a été chassé du pouvoir, victime de la stratégie des classes dominantes prédatrices.

L’affaire se murmure dans les couloirs de la CTM, mais personne n’ose affronter le vent mauvais qui souffle depuis de longs mois dans la collectivité.

Cette obsession du drapeau français sous lequel nous cherchons désespérément une place, ne produit pas toujours le meilleur.

L’assemblée Générale du MIM (Mouvement Indépendantiste Martiniquais) est une fois de plus reportée.  Présidé par Alfred Marie-Jeanne qui élimine sans crier gare toutes

Pages

1 2 3 4 5 »