Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Une congrégation chrétienne qui compte 52 églises dans la Caraïbe, a voté à l’unanimité de ses membres, une résolution d'opposition au mariage de même sexe. Lors d'une réunion à Saint-Vincent la semaine dernière, l'Eglise évangélique des Antilles a également déclaré ses installations interdites pour la célébration des mariages de même sexe et promet de sanctionner ses pasteurs qui acceptent de telles cérémonies.

« ... L'église évangélique dans chacune de ses circonscriptions croit et adhère au message divin de Dieu concernant le mariage, comme étant l’union entre un homme et une femme » affirme la résolution adoptée par l’église, lors de son assemblée générale annuelle.

L'église, qui a également des congrégations à New York, au Canada et en Guyane française, a déclaré qu'il y a « un plan diabolique et des actions délibérées pour subvertir et changer les principes de Dieu qui disent que le mariage de deux personnes est célèbré entre un homme et une femme... Nous savons qu'une telle subversion ou changement est néfaste, destructeur et diabolique et nous la rejetons totalement et sans équivoque. »

L'église s’est dite résolue à révoquer ses ministres ou pasteurs qui encouragent ou soutiennent ces « dits mariages » et ne permettra pas que ses églises, bâtiments ou locaux soient utilisé en ce sens.

Voulant laisser croire à un peu de tolérance, l’église ajoute que par « la grâce de l'Eternel Dieu,  par l'œuvre rédemptrice du Seigneur Jésus-Christ , l’église est capable  et prête à apporter le salut et la transformation à une telle personne de la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) ou toute personne qui exerce une forme quelconque d'homosexualité et toute autre perversion de style de vie sexuelle bibliquement inacceptable. »

Les actes sexuels entre personnes du même sexe et les mariages de même sexe sont illégaux à St-Vincent-et-les-Grenadines.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Nous continuons à marcher dans les pas de Steve Gadet pendant ses dix jours en Haïti.

Le Ministre de l'Éducation de Sainte-Lucie,  Docteur Robert Lewis,  a nié que son pays soit sous la pression du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (U

Décidément les panneaux du Conseil Régional « La Martinique avance » n'ont pas fini de faire rire dans le pays.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Alfred Marie-Jeanne a pris contact avec le gouvernement cubain pour concrétiser l’arrivée en Martinique de médecins cubains, en renfort au Centre Hospitalier Universita

Cinq organisations syndicales du secteur hospitalier ( la CGTM, la CDMT, FO, l'UGTM, l'USAM) se mobilisent pour exiger des moyens, pour faire face à l'augmentation cons

Maitre Raphaël Constant et Philippe Pierre-Charles n’ont pas envie de rire et ils le font savoir au Directeur de l’Agence Régionale de Santé de Martinique.

L'UGTG avait saisi le Tribunal administratif le 25 mars dernier, pour contraindre l'Agence Régionale de Santé (ARS) et le Centre Hospitalier Universitaire de Guadeloupe

Pages

1 2 3 4 5 »