Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le gouvernement vénézuélien a rappelé son ambassadeur en Espagne, pour protester contre le soutien exprimé par le Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy,  au leader de l'opposition vénézuélienne, Leopoldo Lopez, emprisonné pour avoir organisé d'importantes manifestations violentes contre le gouvernement.

Mardi, le Venezuela a accusé le Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, « d’interférer dans les affaires vénézuéliennes. »

M. Rajoy, du Parti populaire conservateur, a rencontré l'épouse de M. Lopez la semaine dernière et a posté une photo de la réunion sur Twitter, avec un appel à le libérer et à  autoriser des manifestations.

Le tweet a suscité la colère du Président socialiste du Venezuela, Nicolas Maduro, qui a déclaré à la télévision d'Etat que M. Rajoy « pense qu'il est un roi, le propriétaire des Amériques ». Il a invité le chef du gouvernement espagnol à « respecter le Venezuela, comme nous respectons le peuple espagnol.»

Le Président Maduro a également accusé M. Rajoy d'essayer de détourner l'attention, des problèmes économiques de l'Espagne, ajoutant « allez parler de la catastrophe que vous créez pour le peuple espagnol. »

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le président du Vénézuéla, Nicolas Maduro, a reçu mercredi son homologue uruguayen José « Pepe » Mujica dans le palais de Miraflores, où ils ont tenu une réunion pour finaliser « un nouveau partena

La secrétaire d'Etat adjointe pour l'Amérique latine, Roberta Jacobson,  se rendra dans la capitale cubaine où débuteront à partir du 21 janvier, des entretiens en vue de la normalisation des relat

Nicolas Dupont-Aignant,  président du mouvement Debout la République, a proposé ce jeudi sur les ondes de «Sud Radio», de « rouvrir Cayenne » pour éloigner les Franç

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Au sein du PPM et parmi les sympathisants, le délire autoritaire de Ser

Les organisations syndycales CDMT CGTM CSTM FO FSU UGTM UNSA USAM, réagissent aux violences policières qui se sont produites devant le

Après les violences policières exercées sur un jeune manifestant, Kéziah Nuissier,  frappé violement par plusieurs gendarmes,

Maître Raphaël Constant, ne cache pas qu'il est un avocat militant. Il le précise. Dans les salles d'audience ou en dehors, il est connu pour sa liberté de parole.

Pages

1 2 3 4 5 »