Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Un article paru sur le site de la télévision publique, qui comme d’habitude reprend comme un service de communication, les annonces du Comité Martiniquais du tourisme, présidé par l’élue régionale Karine Roy-Camille, par ailleurs professionnelle du tourisme de croisière au sein de l’entreprise de sa famille, suscite bien des réactions sur les réseaux sociaux. La réalité du tourisme qui saute aux yeux des Martiniquais, étant loin des annonces officielles. Une invitation à venir acheter moins cher des produits de luxe dans une boutique (qui porte le nom d'un paquebot !) non loin des bateaux de croisière en escale à Fort-de-France, devrait faire sussauter les commerçants. 

Le CMT pourra toujours demander aux commerçants de Fort-de-France « Do you speak tourist », touristes qui n’achètent presque rien lors des escales des paquebots de croisière dans la capitale, le tourisme en Martinique reste bien un marché de dupes.

« Do you speak créole ? »  La question peut être posée aux employés des bateaux de croisière qui reçoivent les Martiniquais invités à venir acheter des parfums, cosmétiques, maroquinerie, bijoux etc... dans le port, non loin les bateaux en escale à Fort-de-France.

Quant à Madame Karine Roy-Camille, présidente du Comité Martiniquais du Tourisme, on peut lui poser cette question : Zot ka pran nou pou dé moutons ?

Si la croisière rapporte aux agences qui vendent ces voyages sur mer en Martinique, les touristes qui débarquent dans la capitale en chantier, aux trottoirs défoncés, aux immeubles à façades défraichies, ne passent que pour voir l’état de faillite de notre pays.

Les Martiniquais savent que les beaux discours peuvent être rangés au rayon « pawol sé van » !

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

La traversée de la mer en marchant sur le Tombolo pour rejoindre l’îlet Sainte-Marie est déjà presque possible pour les plus téméraires.

Alors que devant le Palais de justice, je m’apprêtais à prendre une photo de Maître Gérard Dorwling Carter et de ses clients Fred Célimène et Kinvi Logossah, l’avocat s’est avancé vers moi

A peine les élections municipales passées et le maire Pierre Samot réélu à 80 ans avec 51,57 % des suffrages, une hausse des impôts de plus de 15%, était lachée sur la tête des électeu

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Le Parc Naturel Régional n'évoque pas la zénitude, loin de là. Depuis l'arrivée à sa tête du conseiller exécutif Louis Boutrin, le climat reste perturbé.

Un nouveau Directeur Général arrive bientôt au Centre Hospitalier Universitaire de Martinique. Benjamin Garel est attendu début août. L’information est donnée par le si

Le lancement commercial du TCSP  sans cesse annoncé est annoncé par la Collectivité Territoriale de Martinique.  En attendant de pouvoir s’y embarquer, citons Sénèque : « C’est quand on n’a plus d’

Christian Ursulet, ancien Directeur Général de l'Agence Régionale de Santé en Martinique, est actuellement à la retraite.

Un collectif de plusieurs associations s'est mobilisé le samedi 9 juin pour attirer l'attention des autorités sur le désastre sanitaire qui touche la Martinique avec l’

Pages

1 2 3 4 5 »