Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Société
Le Haut commissaire itinérant du Royaume Uni pour la Barbade et les West Indies, Victoria Dean,  a déclaré que son pays n'entendait jouer aucun rôle dans l'actuel débat sur la marijuana dans la Caraïbe. "Nous n'avons pas notre place dans un tel débat quoique je reconnaisse qu'il fait rage dans la région" a déclaré le Haut Commissaire, aux journalistes.
Victoria Dean dit comprendre que différentes positions s'affrontent, certaines personnes étant persuadées que la marijuana peut être un apport considérable à la région. "Cependant il s'agit d'une question qui a besoin de suivre son cours à travers la Caraïbe, avec les acteurs locaux."
Interrogée sur le fait de savoir si la décision finale affecterait l'aide constante du Royaume Uni pour combattre le crime organisé et réformer le système judiciaire, le haut commissaire a précisé  qu'il s'agit d'une question à laquelle son pays devra faire face,  dans la mesure où ce dernier entend continuer à travailler avec la Caraïbe pour combattre le crime organisé, la lutte contre le narco-trafic et diverses questions judiciaires. "Nous fonctionnons de concert avec les gouvernements de la région, ce qui signifie que nous n'agissons pas seuls,  car cela a un impact direct sur ces pays ainsi que sur la Grande-Bretagne. Nous sommes donc  désireux de travailler avec les gouvernements caribéens quelle que soit la décision qu'ils prendront" a précisé la diplomate britannique.
 
Le mois dernier, les leaders de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) ont annoncé la création d'une commission régionale visant à étudier la possibilité de légaliser la marijuana. Une annonce qui a fait suite à un sommet de deux jours pendant lequel a été étudié un rapport préliminaire assurant que la décriminalisation de la marijuana à usage médical,  pourrait aider à booster l'économie de la région.
 
Le Premier ministre de Saint-Lucie, Kenny Anthony, a déclaré qu'à ce stade, son gouvernement n'est pas encore en mesure de prendre une position favorable ou défavorable à la légalisation de la marijuana. "Cela peut être soit oui soit non pour le moment, mais dans le même temps, nous devons être ouverts aux propositions de la commission" a-t-il conclu.
 
Dominique Bretodeau
 

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le président du Vénézuéla, Nicolas Maduro, a reçu mercredi son homologue uruguayen José « Pepe » Mujica dans le palais de Miraflores, où ils ont tenu une réunion pour finaliser « un nouveau partena

Toutes les propositions du gouvernement grec ayant été rejetées depuis des mois par les créanciers du pays, la Banque centrale europ

Pages

« 342 343 344 345 346

Articles récents

Aucun contenu

Pages

« < 251 252 253 254 255