Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Combat Ouvrier 

Communiqué de presse

 

Le jeudi 27 Août 2020, quatre jeunes activistes comparaitront devant le tribunal de Fort de France. Ils sont poursuivis dans le cadre des échauffourées et des violences policières intervenues à la suite de manifestations anti-chlordécone de Juin et juillet dernier. 

Combat ouvrier dénonce une fois encore avec force la justice coloniale qui voudrait condamner ces militants « anti-chlordécone ».

Pendant ce temps, le pouvoir dont cette justice est le bras officiel, continue de « couvrir », ceux qui ont délibérément et durant plusieurs années empoisonné des milliers d’ouvriers agricoles, concernés aux premières loges. Pour faire le maximum de profits et avec la complicité de l’Etat et de ses associés, ils ont empoisonné aussi des femmes, de jeunes enfants et toute une population et son environnement vital. 

Combat ouvrier réaffirme son soutien aux militants inquiétés par la justice, Exige l’arrêt immédiat des poursuites et appelle ses sympathisants et l’ensemble des travailleurs à leur manifester leur solidarité. 

Le procès du 27 Août doit être le procès des empoisonneurs-pollueurs et de tout leur système de profiteurs et non pas celui des quatre militants anti-chlordécone. 

Rendez vous au tribunal de Fort de France le 27 Août 2020 à 8H. 

 

Pour COMBAT OUVRIER 

Louis MAUGÉE 

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Mais qu’ont-ils fait de grave ces deux jeunes Martiniquais, Yann De Lépine et sa sœur Roselyne, pour mériter un tel acharnement de la justice pour les obliger à fermer

L'UGTG n'a pas avalé la tisane étourdissante du Préfet de la Guadeloupe, qui a décidé de maintenir le couvre-feu alors que commence le déconfinement ce lundi 11 mai.

Les organisations syndycales CDMT CGTM CSTM FO FSU UGTM UNSA USAM, réagissent aux violences policières qui se sont produites devant le

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Le CRAN (Conseil Représentatif des Associations Noires) a choisi un titre provocateur pour dire le racisme institutionnalisé en France, déjà prouvé par les contrôles au

Philippe Joseph est professeur des Université d’Ecologie, de Biogéographie et de Botanique.

La côte martiniquaise allant des villes de Trinité à Saint-Anne, est incontestablement la plus belle.

Pages

1 2 3 4 5 »