Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le Premier ministre d'Haïti a démissionné, après de violentes manifestations anti-gouvernementales à cause des élections retardées. « Je quitte le poste de Premier ministre ce soir avec un sentiment d'accomplissement », a déclaré Laurent Lamothe dans un discours télévisé. Les manifestants avaient appelé le Président Michel Martelly et Laurent Lamothe, à démissionner.

Dans son discours télévisé, Laurent Lamothe a déclaré : « Ce pays a subi une transformation profonde et dynamique et un véritable changement au profit de son peuple ». Mais le Président et lui n'avaient plus d'autre choix, pour que le pays retrouve le calme. La violence est montée d'un cran quand au cours de la manifestation de vendredi, les troupes de maintien de la paix des Nations Unies ont ouvert le feu sur la foule qui marchait à travers Port-au-Prince, en direction du Palais national. Samedi un homme a été abattu au cours des manifestations dans la capitale.

                                                      

Le mandat du Parlement expire en Janvier, et l'opposition craignait que sans la tenue des élections, le Président Martelly gouverne par décret.

Une commission mise en place pour sortir de l'impasse, a déclaré vendredi que M. Lamothe devrait démissionner. Michel Martelly avait déclaré plus tôt qu'il acceptait les conclusions de la commission.

Le Président Martelly devrait rencontrer lundi des représentants du gouvernement pour discuter du rapport de la commission qui a également recommandé la dissolution conseil électoral d'Haïti et la libération des prisonniers politiques.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

La table ronde organisée hier mercredi 24 février à l’ancien Conseil Régional de Martinique a  commencé dans une ambiance tendue, les pompiers et personnels administrat

Pendant des années les Martiniquais pouvaient voir partout sur les routes des panneaux payés avec l’argent public, indiquant « La Martinique avance. » Installés par le

Dans un climat d’agressivité volontairement instauré par certains syndicalistes, le mouvement de grève s’est poursuivi ce lundi dans

Pages

« 3 4 5 6 7 »

Articles récents

La Compagnie Foyalaise de Transport Urbain (CFTU), laisse régulièrement les usagers sur le bord des routes.

La Confédération Générale des Travailleurs Martiniquais (CGTM) appelle à la grève ce vendredi, pour une augmentation générale des salaires des travailleurs du secteur p

Sur la Rocade de Fort-de-France, le radar situé dans le sens Schoelcher vers le Lamentin est habillé d'un gilet jaune.

Le gouvernement a choisi d'envoyer l'armée en renfort face aux Réunionnais en gilets, qui ne sont pas que jaunes.

« L’Union des Travailleurs Guyanais (UTG) a choisi ce mardi 27 novembre pour commencer la grève générale reconductible.

Pages

« < 3 4 5 6 7 »