Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Pour le président du Comité permanent sur ​​la politique étrangère, la souveraineté et l'intégration, Vice-Yul Jabour,  « il n’y a pas de guerre entre deux pays mais un génocide du peuple palestinien. »

Il demande instamment aux Nations Unies (ONU) et aux autres organisations internationales,  d’intervenir « pour faire cesser le massacre du peuple palestinien par le gouvernement sioniste d'Israël. »  Il leur demande d’activer les mécanismes nécessaires pour faire cesser définitivement les attaques militaires qui durent depuis près de 60 ans.

Vice-Yul Jabour  a déclaré «Nous savons que ces actions génocidaires font partie du plan de l'impérialisme américain pour relancer son hégémonie dans cette partie du monde», a déclaré le parlementaire, tout en indiquant que le sionisme qui attaque aujourd'hui les Palestiniens est une branche armée de l'impérialisme américain .

Il a ajouté, que « l’impérialisme qui attaque et tue les enfants, les femmes et les aînés en Palestine,  est le même qui attaque la révolution bolivarienne et toutes celles et ceux qui dans le monde luttent pour leur souveraineté.  La grande majorité des peuples du monde se mobilise en solidarité avec la Palestine, contre la propagande belliciste et les actions génocidaires contre ce peuple. »

« Périodiquement le peuple palestinien est massacré avec une force militaire de plus en plus violente. Nous savons que l'Etat sioniste d'Israël cherche à assassiner et chasser les Palestiniens pour installer de nouveaux colons et s’accaparer le territoire palestinien. »

Le représentant du Parti Communiste Colombien en a profité pour dénoncer la manipulation des médias dans ce massacre des Palestiniens qui souffrent. « Je le dis, ce n'est pas une guerre mais une attaque vicieuse, un attentat contre des personnes sans défense. » Ajoutant qu’heureusement aujourd'hui, il a des médias révélant la réalité de ce qui se passe.

« Aujourd'hui, nous avons la tâche de non seulement condamner cette nouvelle attaque par Israël contre la Palestine, mais massivement de faire savoir ce qui se passe dans la bande de Gaza. Qu'il soit bien clair que les assaillants, les meurtriers depuis 60 ans,  sont les Israéliens sionistes. L'impérialisme soutient une force guerrière contre des populations qui ne font que défendre leur territoire, leurs maisons et leurs familles. »

Le Comité International de Solidarité (COSI), le Parti communiste du Venezuela (PCV), la Jeunesse communiste du Venezuela (JCV) et le Bloc populaire révolutionnaire (BPR), ont appelé à une manifestation de soutien au peuple de Palestine, qui s’est déroulé jeudi sur l'avenue Francisco de Miranda, dans la capitale Caracas, à la hauteur de Miranda Business Center, où se trouve le Bureau des affaires Israélienne. Les organisations ont exprimé leur condamnation de « l'agression génocidaire d'Israël contre le peuple héroïque de Palestine »

 

 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Un grand groupe Afro Américain de New York a annoncé qu’il sera l'hôte du prochain sommet de la  Commission des réparations de la Communauté des Caraïbes  (CARICOM), au début de cette année.

Les Martiniquais ont exprimé leur solidarité au peuple palestinien pendant qu'Israël commettait des crimes de guerre à Gaza,  en massacrant des centaines de civils.

Si la Martinique n'a pas encore réussi à attirer les touristes Allemands, ce n'est pas parce que le pays est inconnu là-bas.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Partis de Fort-de-France où s’est déroulé la veille le prologue de la 33ème édition du Tour de Martinique des Yoles Rondes, les embarcations Rosette/Orange

Les Vénézuéliens étaient appelés ce dimanche 16 juillet à voter, lors d’une consultation populaire organisée par l’opposition sans l'aval des autorités, dans le but de rejeter la future Assemblée

Lors du sommet G20 à Hambourg (7 et 8 juillet), Emmanuel Macron a estimé que l'un des défis de l'Afrique était « civilisationnel ».

L’écrivain Patrick Chamoiseau (Prix Goncourt 1992) qui  avait été recruté comme chargé de mission par Serge Letchimy, président de l’ex Conseil  Régional, pour piloter

Un nouveau Préfet est nommé en Martinique.

Pages

1 2 3 4 5 »