Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Société

En présence du Secrétaire Général de l’OEA (Organisation des États Américains), José Miguel Insulza et du Président de la République d’Haïti, Michel Martelly, le ministre des Affaires étrangères, Duly Brutus, a signé mercredi 25 juin 2014,  la Convention interaméricaine contre le racisme, la discrimination raciale et les formes connexes d’intolérance et la Convention interaméricaine contre toutes les formes de discrimination.

Le ministre haïtien des Affaires étrangères a déclaré que son pays se place à l'avant-garde de la lutte contre le racisme et la discrimination raciale dans la région. Il a rappelé qu’«Haïti a été le pays pionnier dans la lutte contre le système de l'esclavage colonial. »

Le Secrétaire général de l’OEA a expliqué que les deux conventions de l'accord donnent une définition contraignante de la discrimination indirecte, la discrimination multiple ou aggravée, et l'intolérance. "Ils protègent également tous les êtres humains contre toute forme de racisme, de discrimination raciale et des actes d'intolérance dans tous les aspects de leur vie publique ou privée."

Le chef de l'OEA a également exhorté les Etats membres qui ne l'ont pas encore fait à signer et à adopter les deux accords.

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le Président de la République, Emmanuel Macron, a répondu favorablement à la demande du Président de la Collectivité de Saint-Barthélemy, Bruno Magras et de la Préfète

Le Préfet a choisi face à la capacité de courbettes de nombreux élus du pays autour de lui, de répondre par la violence à une mobilisation solidaire et pacifiqu

L’affaire des violences policières infligées au jeune militant anti-Chlordécone, Kéziah Nuissier, le 16 janvier 2020 devant le commissariat de Fort-de-France, entrera d

Pages

« 327 328 329 330 331

Articles récents

Aucun contenu

Pages

« < 251 252 253 254 255