Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le bureau du Président Michel Martelly a annoncé le report des élections, qui sont déjà en retard de trois ans. Aucune nouvelle date n'a été prévue. « Le président Michel Martelly, dans son souci constant de garantir la stabilité politique, promet de poursuivre les consultations avec les différents secteurs de la vie nationale en vue de tenir les élections le plus tôt possible », a déclaré son bureau dans un communiqué. L'opposition a appelé à une manifestation le jour même, pour exiger la démission de Martelly. 

Les Haïtiens étaient censés se rendre aux urnes ce 26 octobre pour élire 20 sénateurs, 102 députés et les fonctionnaires municipaux.

Le Président Martelly avait décrété en Juin qu'il y aurait une élection le 26 Octobre, mais l'Assemblée nationale n'a pas voté une loi électorale dans le temps, à cause de l'impasse politique.

Les législateurs et l'opposition avaient résisté aux tentatives de tenir le vote, affirmant que les règles avaient été truquées par le camp Martelly. Mais la non tenue des d’élection signifie que les mandats du reste des membres de l'assemblée déjà appauvrie expireront, laissant potentiellement à Martelly la possibilité de gouverner par décret. 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le Président de la République d'Haïti, Michel Martelly, a annoncé jeudi soir, la nomination d'Evans Paul comme nouveau Premier ministre.

Le président haïtien, Michel Martelly, et les présidents du Parlement et du pouvoir judiciaire, ont signé un accord pour éviter un vide parlementaire au pays.

Le Président d'Haïti, Michel Martelly a annoncé la création d'une commission pour régler la crise politique du pays q

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Les précisions scientifiques confirmant les conséquences dramatiques du Chlordécone sur la santé des Martiniquais et des Guadeloupéens se succèdent.

Le site ayant été piraté voir ici sur le blog Médiapart : 

Il apparaît devant le public le dimanche gras d’habitude, mais déjà ce vendredi, 3 jours avant, Vaval se présente sur les réseaux sociaux. Vaval est dans l’air du temps !

Un groupe de militants du MIM a signé une lettre ouverte pour condamner les quelques élus de la CTM qui, après le scandale du Chlordécone, ont fait « le choix d’infliger à la population Martini

Pages

1 2 3 4 5 »