Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le Député de Guadeloupe, Ary Chalus, aurait préféré que le dispositif de défiscalisation soit prorogé jusqu’en 2025, ce qui n'est pas possible explique t-il « à cause des contraintes européennes et notamment l’intégration des exonérations d’octroi de mer au règlement général d’exemption par catégorie.» Dans un communiqué, il se félicite qu’il ait pu obtenir l’adoption de l’amendement qu’il a déposé visant à proroger le terme du dispositif d’aide fiscale à l’investissement outre-mer jusqu’à 2020.

« Je me félicite de l’adoption de mon amendement (CF 227) visant à proroger le terme du dispositif d’aide fiscale à l’investissement outre-mer jusqu’à 2020.

Je regrette, l'impossibilité de proroger le dispositif de défiscalisation jusqu’en 2025 à cause des contraintes européennes et notamment l’intégration des exonérations d’octroi de mer au règlement général d’exemption par catégorie.

Par ce qu’il ne faut négliger aucun outil pour pérenniser le développement économique de nos régions et sortir l’outre-mer de la précarité économique, j’ai tenu à revenir sur un dispositif en stagnation : le FIP-DOM.

Le FIP-DOM a été conçu comme un instrument de développement économique important pour financer les PME ultramarines. Force est de constater que  ce dispositif créer en 2011 ne s’est jamais développé. En effet depuis 2011, six fonds seulement ont été créés, dont un seul en 2015 et on peut même noter une collecte décroissante de ce Fond.

Je suis heureux de l’adoption de mon amendement  (CF 235) qui visait à ouvrir la souscription du FIP-DOM (Fond d’Investissement de Proximité) à l’ensemble des contribuables français et non aux seuls domiciliés fiscaux outre-mer.

j’ai voulu renforcer le Fond D’Investissement de Proximité afin que nous puissions générer plus de collecte pour financer les fonds propres de nos PME ultramarines.

Je remercie mes collègues du Groupe Radical Républicain Démocrate et Progressiste pour m’avoir permis de défendre mon amendement en commission, et l’ensemble des parlementaires d’outre-mer présent qui m’ont témoigné leur soutien. "

Ary CHALUS

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Quel esprit mauvais hante le Campus Caraïbéen des Arts pour qu’en séance plénière du Conseil Régional,  les mots qui ne sont pas dits,  provoquent des transes dans l’hémicycle ?

Ségolène Royale, la ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, n’a pas eu comme l’a fait Christiane Taubira, à choisir de s’affi

Dire que le climat politique actuel en Martinique est détestable, c'est un euphémisme.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Cuba est endeuillé après l'accident d'avion qui s'est produit ce 18 avril 2018, aux environs de midi. Une centaines de victimes est à déplorer.

Un héritage peut virer au cauchemar. La maison obtenue peut cacher des fissures où une invasion de thermites.

Si les cyclones qui frappent la Caraïbe en évitant la Martinique, arrangent des fois le tourisme au pays, celui provoqué par Karine Mousseau, présidente du Comité

Des élus du MIM, mais pas qu’eux, se sont abstenus lors du vote du budget du Comité Martiniquais du Tourisme et pour sa présidente Karine Mousseau, soutenue par Yan Mon

Jean-Philipe Nilor a rappelé qu’il a été élu dans la circonscription du Sud, mais il est le Député de la Martinique.

Pages

1 2 3 4 5 »