Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Le Député de Guadeloupe, Ary Chalus, aurait préféré que le dispositif de défiscalisation soit prorogé jusqu’en 2025, ce qui n'est pas possible explique t-il « à cause des contraintes européennes et notamment l’intégration des exonérations d’octroi de mer au règlement général d’exemption par catégorie.» Dans un communiqué, il se félicite qu’il ait pu obtenir l’adoption de l’amendement qu’il a déposé visant à proroger le terme du dispositif d’aide fiscale à l’investissement outre-mer jusqu’à 2020.

« Je me félicite de l’adoption de mon amendement (CF 227) visant à proroger le terme du dispositif d’aide fiscale à l’investissement outre-mer jusqu’à 2020.

Je regrette, l'impossibilité de proroger le dispositif de défiscalisation jusqu’en 2025 à cause des contraintes européennes et notamment l’intégration des exonérations d’octroi de mer au règlement général d’exemption par catégorie.

Par ce qu’il ne faut négliger aucun outil pour pérenniser le développement économique de nos régions et sortir l’outre-mer de la précarité économique, j’ai tenu à revenir sur un dispositif en stagnation : le FIP-DOM.

Le FIP-DOM a été conçu comme un instrument de développement économique important pour financer les PME ultramarines. Force est de constater que  ce dispositif créer en 2011 ne s’est jamais développé. En effet depuis 2011, six fonds seulement ont été créés, dont un seul en 2015 et on peut même noter une collecte décroissante de ce Fond.

Je suis heureux de l’adoption de mon amendement  (CF 235) qui visait à ouvrir la souscription du FIP-DOM (Fond d’Investissement de Proximité) à l’ensemble des contribuables français et non aux seuls domiciliés fiscaux outre-mer.

j’ai voulu renforcer le Fond D’Investissement de Proximité afin que nous puissions générer plus de collecte pour financer les fonds propres de nos PME ultramarines.

Je remercie mes collègues du Groupe Radical Républicain Démocrate et Progressiste pour m’avoir permis de défendre mon amendement en commission, et l’ensemble des parlementaires d’outre-mer présent qui m’ont témoigné leur soutien. "

Ary CHALUS

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

En vue des élections pour la Collectivité Unique de Martinique de décembre prochain, plusieurs organisations politiques, CNCP, Martinique Ecologie, le MIM, le PALIMA, le PCM, le RDM se sont unies a

Jean-Philippe Nilor est intervenu aujourd'hui lors de la séance de questions au Gouvernement à l'Assemblée Nationale.

Les élections pour la Collectivité Unique de Martinique approchent et les grandes manifestations politiques se multiplient.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Les précisions scientifiques confirmant les conséquences dramatiques du Chlordécone sur la santé des Martiniquais et des Guadeloupéen

Il apparaît devant le public le dimanche gras d’habitude, mais déjà ce vendredi, 3 jours avant, Vaval se présente sur les réseaux sociaux. Vaval est dans l’air du temps !

Un groupe de militants du MIM a signé une lettre ouverte pour condamner les quelques élus de la CTM qui, après le scandale du Chlordécone, ont fait « le choix d’infliger à la population Martini

Dans son discours à l’occasion de la commémoration des 20 ans de l’assassinat du Préfet Claude Erignac, le Président de la République a déclaré que « ce qui s’est p

Pages

1 2 3 4 5 »