Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Yves Jégo, président par intérim de l’UDI, n'a pas apprécié les longues minutes offertes par France 2 à Nicolas Sarkozy pour son retour au devant de la scène politique. La presse atteinte de Sarkomania n'avait des yeux et des oreilles que pour celui qui a été battu aux dernières élections présidentielles, et la télévision public en a fait son invité vedette pendant plus de 40 minutes, au 20 heures du dimanche 21 septembre. L'ancien ministre de l'Outre-mer a saisi le Conseil Supérieur de l'Adiovisuel pour demander «un traitement équivalent de la part de la rédaction de France 2 dans les prochains journaux de 20h.»  Le CSA lui a répondu aujourd'hui.

     

Le document ici :

Fichiers joints: 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Il sera trop tard pour pleurer notre capitale chérie qui se meurt dans l’indifférence générale.

Des étudiants de Guadeloupe pourront rencontrer François Hollande, lors de son passage en Guadeloupe le 10 mai.

Le TCSP qui n’en finit plus d’être opportunément essayé, a été mis en circulation sur les routes où les travaux commencés depuis nanni-nanan ne sont toujours pas achevé

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Il n'avait échappé à personne aux Antilles ou dans les aut

Dans un récit autobiographique, Camille Kouchner brise un silence de 30 ans sur des viols commis sur son frère jumeau par leur beau père, Olivier Duhamel.

Le courage des femmes et hommes politique de Martinique n'est pas leur point fort. A de rares exceptions, les difficultés des citoyens ne les intéressent que le temps des campagnes électorales.

Pages

1 2 3 4 5 »