Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Société

Face aux attaques lancées contre la Présidente de l’Université, Corinne Mencé-Caster, son Comité de Soutien hausse le ton et informe la population sur toutes les étapes de la transformation de l’UAG depuis  que la Guyane a pris son indépendance.  Au cours d’une conférence de presse,  ce mercredi 18 juin, la présidente du Comité, Suzy Sorel, entourée d’universitaires,  a rappelé les  différentes étapes de cette future université qui  ne veut pas dire son nom, alors que les étudiants attendent de savoir dans quelle structure ils s’inscriront à la rentrée prochaine.  

 

Si Victorin Lurel s’agite pour imposer sa vision de l’Université chez lui, du coté de Serge Letchimy c’est le silence le plus total, ce qui ne signifie pas manque d’action et de choix. Un intervenant n’a pas manqué de souligner que le Président de la Région n’a pas tardé, en 24 heures, à sortir un communiqué pour s’indigner de l’affirmation de Yan Monplaisir sur l’éventuelle fermeture d’un hôtel dans le Nord du pays. Sur l’avenir de l’université des jeunes Martiniquais tout le monde crie Allo ?  Mais Allo n’est pas là.

Un constat s’impose, on n’a jamais vu en Martinique, une telle charge organisée contre une femme. La Présidente de l’Université est attaquée depuis des mois, pour avoir fait son travail, porter plainte suite à des malversations constatées par la Cour des Comptes, dans les comptes du CEREGMIA.

Hier, son comité de soutien avait organisé une réunion publique à la Maison des Syndicats pour dénoncer les mensonges proférés contre la présidente de l’Université accusée de bloquer le processus de consultation qui doit permette la transformation de l’Université.  Cet après-midi c’est au cours d’une conférence de presse qu’une longue mise au point a été faite. Le décret attendu pour permettre la naissance de l’Université des Antilles, n’est toujours pas arrivé, alors qu’il était promis à la Présidente dès mi-juin.

Les responsables politiques semblent jouer la montre, profitant de la période des examens, puis des vacances scolaires, pour avancer leurs pions.

Mais du coté des enseignants et des étudiants, fortement soutenus par le comité de soutien, la mobilisation s’organise. La rentrée risque bien d’être agitée.

Nous avons interrogé Lionel Vincent, le vice-président de l’association des étudiants, qui a dit la détermination des étudiants à défendre une université autonome et propre. 

Les étudiants ne laisseront pas tourner le film "Déchoukage à l'Université" | Free Pawol

Lettre adressée hier à Serge Letchimy.

Lionel Vincent

Vice Président de l’Université Antilles-Guyane

A

Monsieur le Président

du Conseil Régional de Martinique

Monsieur le Président,

Nous vous écrivons car très inquiets quant à l’avenir de notre université.

Vous avez affirmé publiquement votre volonté d’une université des Antilles portées par deux pôles autonomes. Université des Antilles qui a été affirmée par madame la Secrétaire d’Etat en charge de l’enseignement supérieur.

En sus, il a été démontré par la Cour des Comptes, par la Commission  sénatoriale, par l’Inspection Générale du ministère de l’enseignement, que des pratiques de nature à mettre en danger l’établissement, perduraient depuis de nombreuses années. La Présidente de l’université a dû prendre des décisions pour préserver l’établissement en suivant les préconisations qui lui étaient formulées.

Dans ce contexte particulier, où d’autres élus n’hésitent pas à prendre des amendements publics, qui vont très directement dans le sens de certains universitaires, pourtant gravement impliqués dans des affaires judiciaires concernant l’université ; et compte tenu des cours délais dans lesquels les modifications irréversibles doivent être prises concernant notre université, nous souhaitons savoir de manière claire, publique et non équivoque :

-      si vous êtes toujours favorable à une université des Antilles portée par deux pôles autonomes

-      si vous condamnez les propos tenus par mail par votre directeur de cabinet à l’encontre de la Présidente de notre institution

-      si, comme la Cour des Comptes, la commission sénatoriale, l’IGAENR, le Procureur, vous condamnez les pratiques frauduleuses qui touchent notre établissement et diminuent les moyens alloués à l’enseignement d’étudiants martiniquais, boursiers de condition modeste.

Alors que vous aviez indiqué publiquement soutenir la Présidente de l’université :

       Si vous condamnez la destitution proposée de notre Présidente par le Président de région Guadeloupe, alors même qu’elle a entamé une politique d’assainissement de l’établissement. Ce qui conduirait à démettre l’ensemble des élus étudiants et des conseils qui travaillent pour l’établissement..

Nous étudiants de Martinique, attendons une prise de position claire de nos politiques sur les points mentionnés, ainsi que la défense de nos intérêts auprès du ministère qui s’était pourtant engagé tant sur l’Université des Antilles, que sur les pratiques frauduleuses.

Trouvez ici, Monsieur le Président, l’expression de nos salutations distinguées.

Le Collectif des étudiants de Martinique

 

 

 

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Articles liés

Un vent de scandale souffle sur l’Université Antilles Guyane depuis que le rapport 2012 de la Cour des Comptes,  consacré à la gestion de l’UAG sur la période 2005-2010,  a été connu.

La Présidente de l’Université Antilles-Guyane, Corinne Mencé-Caster vient d’adresser un courrier (daté du 26 mai) à Fred Célimène, directeur du CEREGMIA, lui annonçant qu’il est "suspen

Un juge d'instruction a été saisi ce matin, mercredi 9 avril, pour diriger l'affaire du CEREGMIA, le laboratoire de recherches de l'Université Antilles Guyane.

Les détournements de fonds au CEREGMIA ont désorganisé l'UAG et les doctorants s'inquietent.

L’article de Médiapart, concernant les détournements de fonds européens, de millions d’euros,  constatés par la Cour des Comptes dans la gestion du CEREGMIA,  a fait le buzz sur les réseaux sociaux

Dans la même rubrique...

Israël,  un pays qui occupe la Palestine, détruit les maisons, les plantations d’oliviers des Palestiniens et les tuent lorsqu’ils résistent à la destruction de leurs biens.

Septembre 1870,  sera commémoré cette année comme d’habitude, par plusieurs Partis et Mouvements (CNCP MIM PALIMA PCM RDM), pour se rappeler l’insurrection du Sud de la

Le dossier du CEREGMIA ne finit plus d’occuper l’actualité.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Au sein du PPM et parmi les sympathisants, le délire autoritaire de Ser

Les organisations syndycales CDMT CGTM CSTM FO FSU UGTM UNSA USAM, réagissent aux violences policières qui se sont produites devant le

Après les violences policières exercées sur un jeune manifestant, Kéziah Nuissier,  frappé violement par plusieurs gendarmes,

Maître Raphaël Constant, ne cache pas qu'il est un avocat militant. Il le précise. Dans les salles d'audience ou en dehors, il est connu pour sa liberté de parole.

Pages

1 2 3 4 5 »