Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Société

Si l'Atrium a pu présenter un bilan positif de ses activités et un budget en équilibre, l'institution culturelle reste sous le vent de la haine qui s'est déchainé il y a quelque mois quand un comédien, Hervé Deluge, a foncé dans le hall du bâtiment avec son véhicule. Le hasard a voulu que ce jours-là, aucun membre du personnel, ni aucun visiteur ne se trouve à cet endroit. Le Conseil d'Administration dénonce dans un communiqué, « un harcèlement généralisé à l’égard des employés de cette structure qui a pour point de départ, le drame survenu le 13 février dernier lorsqu’un artiste a « foncé » dans le hall de l’établissement avec son véhicule, provoquant d’importants dégâts matériels. L’affaire est passée en justice, les faits ont été condamnés mais un esprit de haine et de vengeance continue d’animer un petit groupe de personnes à l’encontre de l’établissement et de son personnel. »

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

À environ 18h12 mardi, les gardes-côtes du secteur de San Francisco ont reçu une alerte de la police de San Rafael signalant un navire qui prend l'eau à San Pablo Bay.

Il faut le voir pour le croire et on en reste sans voix quand on sait comment, avoir la peau noire en France est un handicap pour trouver un emploi.

Les Etats-Unis fournissent 350.000 US $ au Guyana en vertu de l'Initiative de Sécurité du Bassin des Caraïbes (Caribbean Basin Security Initiative - (CBSI).

Pages

« 3 4 5 6 7 »

Articles récents

L’ouragan Irma a dévasté les îles de Saint-Martin et Saint-Barthémémy.

Au moment où la gestion du gouvernement est critiquée pour son manque d’anticipation avant le passage pourtant annoncé de l’ouragan Irma, le Tweet qu’a publié ce matin

Un post publié sous le profil « Forces de Sécurité Françaises » fait le buzz sur Facebook, où s’affichent le meilleur et le pire, depuis le passage de l’ouragan Irma.

On n’a jamais vu ça : Une conférence de presse pour tenter de lyncher publiquement un salarié qu’on tente de licencier pour « insubordination. » Louis Boutrin l’a fait.

Pages

« < 3 4 5 6 7 »