Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Société

Si l'Atrium a pu présenter un bilan positif de ses activités et un budget en équilibre, l'institution culturelle reste sous le vent de la haine qui s'est déchainé il y a quelque mois quand un comédien, Hervé Deluge, a foncé dans le hall du bâtiment avec son véhicule. Le hasard a voulu que ce jours-là, aucun membre du personnel, ni aucun visiteur ne se trouve à cet endroit. Le Conseil d'Administration dénonce dans un communiqué, « un harcèlement généralisé à l’égard des employés de cette structure qui a pour point de départ, le drame survenu le 13 février dernier lorsqu’un artiste a « foncé » dans le hall de l’établissement avec son véhicule, provoquant d’importants dégâts matériels. L’affaire est passée en justice, les faits ont été condamnés mais un esprit de haine et de vengeance continue d’animer un petit groupe de personnes à l’encontre de l’établissement et de son personnel. »

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Articles récents

Quel esprit mauvais hante le Campus Caraïbéen des Arts pour qu’en séance plénière du Conseil Régional,  les mots qui ne sont pas dits,  provoquent des transes dans l’hémicycle ?

Le gouvernement de Trinidad et Tobago annonce que les funérailles nationales de l'ancien Président de la République,  Arthur Napoléon Raymond ROBINSON,   auront lieu le 1er mai prochain,  alors que

Celui qui se décide à écrire à l’instant aime les musiques urbaines. Je ne suis pas de ceux qui les critiquent à tout va sans vraiment connaître leur essence.

Gorgetown, Guyana, 10 Avril -  Le Secrétaire général de la Communauté des Caraïbes (CARICOM ) , Irwin LaRocque , a regretté la disparition du professeur Norman Girvan, décédé mer

« Alors, ça fait quoi d’être un problème ? » W.E.B Dubois

Pages

« < 213 214 215 216 217 »