Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

En vue des élections pour la Collectivité Unique de Martinique de décembre prochain, plusieurs organisations politiques, CNCP, Martinique Ecologie, le MIM, le PALIMA, le PCM, le RDM se sont unies avec la ferme intention d'aller renverser l'hégémonie du PPM qui mène à la Région le groupe Pour une Martinique Nouvelle.

POUR UN LARGE MOUVEMENT UNITAIRE ET POPULAIRE

Les organisations :

-CONSEIL NATIONAL DES COMITES POPULAIRES  (CNCP)

-MARTINIQUE  ÉCOLOGIE,

-MOUVEMENT INDEPENDANTISTE MARTINIQUAIS  (MIM)

-PARTI POUR LA LIBERATION DE LA MARTINIQUE  (PALIMA)

-PARTI COMMUNISTE MARTINIQUAIS  (PCM)

-RASSEMBLEMENT DEMOCRATIQUE POUR LA MARTINIQUE  (RDM)

 

qui ont su conjuguer leurs efforts pour rassembler les forces politiques depuis de nombreuses années, afin de défendre la démocratie et de promouvoir la responsabilité du Peuple Martiniquais, sont décidées à poursuivre leur engagement pour proposer une véritable alternative à la situation actuelle.

 A cet effet, elles se sont réunies le 27 janvier 2015 dans le but d'élaborer un protocole d'accord portant sur l'élection pour la mise en place de la Collectivité Territoriale de Martinique de décembre 2015.

1 - Les organisations signataires confirment leur décision d'aller à cette élection en présentant une liste unique.  

Elles considèrent que, face au conglomérat hétéroclite sortant, et compte tenu des modalités actuelles de la loi électorale, seul un large rassemblement politique soudé autour de valeurs partagées et porteur d'un véritable projet de développement pour la Martinique, permettra d'assurer le changement souhaité par une très large majorité de Martiniquaises et de Martiniquais, afin de réaliser l'indispensable sauvetage de notre pays.

2 - Les organisations s'engagent à impulser, avec toutes les forces du changement, une dynamique de concertation de nature à assurer leur participation, tant dans la finalisation du projet de développement que dans l'élaboration de la liste du Rassemblement et dans la conduite de la campagne.

Elles attacheront une attention particulière, dans la constitution de la liste comme dans la répartition des responsabilités au sein de la nouvelle assemblée, au respect de la parité et à l'indispensable promotion des jeunes générations politiques.

3 - Elles décident, pour la conduite de cette liste unique, de confier des responsabilités déterminantes à deux personnalités du Rassemblement : Claude LISE et Alfred MARIE-JEANNE. Ces deux hommes politiques sont reconnus pour leur compétence, leur probité et l'expérience acquise dans l'exercice des responsabilités qu'ils ont assumées, notamment à la tête du Conseil Général et du Conseil Régional.

Elles entérinent ainsi la désignation d'Alfred MARIE-JEANNE comme tête de liste et retiennent que la liste devra être menée dans le cadre d'un véritable partenariat politique entre Alfred MARIE-JEANNE et Claude LISE.

4 - Les organisations décident également de les charger d'assumer les responsabilités  permettant de mettre en œuvre le projet présenté aux électrices et aux électeurs, dans le même esprit de partenariat politique..

Elles les chargent également de garantir le fonctionnement démocratique de la collectivité Territoriale de Martinique afin de favoriser la libre expression de toutes les sensibilités politiques, tant de la majorité que de l'opposition.

5 - Elles font d'ores et déjà le choix comme chefs de file des quatre sections :

- d'Alfred MARIE-JEANNE dans la section du Centre;

- de Claude LISE, dans la section du Nord;

- de Francis CAROLE, dans la section de Fort-de-France;

- de Jean-Philippe NILOR, dans la section du Sud.

6 - Les organisations soussignées appellent   toutes les électrices et tous les électeurs, conscients de l'urgence de répondre à l'aspiration au changement qui monte de plus en plus dans l'opinion, à rejoindre  ce mouvement unitaire et populaire.

Elles invitent chacune et chacun à tout mettre en œuvre, dès à présent, afin de créer le mouvement citoyen le plus massif possible qui doit nous conduire à la victoire pour la Martinique.

 

Fort-de-France, Le 27 janvier 2015

 

Ont signé :

Pour le CNCP, Edmond MONDESIR, bureau du CNCP

Pour  MARTINIQUE ECOLOGIE : Le Président, Louis BOUTRIN

Pour Le MIM : Le Président, Alfred MARIE-JEANNE                                                                                                               

Pour Le PALIMA : Le Président, Francis CAROLE

Pour Le PCM : Le Secrétaire Général, Georges ERICHOT                                                                             

Pour Le RDM : Le Secrétaire Général, Claude LISE

 

 

 

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

L'intervention de Daniel Marie-Sainte, élu à la CACEM, nous en apprend de belles.

Le président de la Région martinique et celui de la Région de Guadeloupe se sont rencontrés ce samedi, en Martinique. Ils ont abordés de nombreux sujets et le font savoir.

Le « Comité Citoyen Marine Déwô » qui s’est constitué dès l’annonce de la venue de Marine Le Pen en Martinique pour son « opération

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Déjà plus de 40 jours que les salariés du "Carrefour Market" du François sont en grève pour faire respecter leurs droits et obtenir une augmentation de salaire, pour am

Élections ou pas les brigades financières continuent à fouiller dans les magouilles politiques qui pourrissent le pays…

La Martinique va bientôt accueillir pour la première fois de son histoire une femme, au poste de Procureur de la République.

C’était Samedi 25 avril à Fort-de-France, le rassemblement condu

En grève depuis une semaine, les lycéens en classe de 2BTS MHR Management en Hôtellerie-Restauration du Lycée Nord Caraïbe de Bellefontaine ne savent plus à quel saint se vouer, face au lourd silen

Pages

1 2 3 4 5 »