Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Bruno Nestor Azerot est redevenu maire de la ville de Sainte-Marie ce dimanche avec 58% des voix, après avoir démissionné de ce mandat pour être réélu Député en juin dernier. La victoire en poche, l’ancien parlementaire lâche sa haine contre les élus de la CTM venus apporter leur soutien à l’un de ses adversaires, Jean-Frantz Cauver. Citant les indépendantistes Alfred Marie-Jeanne, Daniel Marie-Sainte (MIM) et l’élue de Droite Karine Mousseau (Les Républicains), il déclare en créole au journal radio de Martinique 1ère : J’avais déjà dit que je ferais d’eux un « charnier ». Associant ses électeurs à son délire, il ajoute que grâce à leur mobilisation les Samaritains ont fait un « charnier » d'eux. Ils sont dans la même fosse, ils sont tous morts, « politiquement parlant ». Politiquement la violence reste incontestestable venant d'un élu qui a des responsabilités. Si on a pu lire des réactions indignées sur les réseaux sociaux, aucun responsable politique n’a condamné ces propos indignes d'un élu dans une démocratie.

 

 

 

 

 

 

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le président haïtien, Michel Martelly, et les présidents du Parlement et du pouvoir judiciaire, ont signé un accord pour éviter un vide parlementaire au pays.

Le CNCP (Conseil National des Comités Populaires) affirme son soutien total à la République Bolivarienne du Venezuela, après la décision de Barak Obama de déclarer « l'

Le groupe a été lancé sur Facebook par quelques indignés et il a gonflé rapidement, au fils des jours.

Pages

« 1 2 3 4 5 »

Articles récents

La commémoration de la libération des esclaves le 22 mai 1848 en Martinique, a été salie à Sainte-Philomène, lieu historique de la révolte dans la ville de Saint-Pierre

Cuba est endeuillé après l'accident d'avion qui s'est produit ce 18 avril 2018, aux environs de midi. Une centaines de victimes est à déplorer.

Un héritage peut virer au cauchemar. La maison obtenue peut cacher des fissures où une invasion de thermites.

Si les cyclones qui frappent la Caraïbe en évitant la Martinique, arrangent des fois le tourisme au pays, celui provoqué par Karine Mousseau, présidente du Comité

Des élus du MIM, mais pas qu’eux, se sont abstenus lors du vote du budget du Comité Martiniquais du Tourisme et pour sa présidente Karine Mousseau, soutenue par Yan Mon

Pages

« < 1 2 3 4 5 »