Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Un tremblement de terre de magnitude 6.5  a été enregistré ce matin, à 5h27  en Martinique. Pour celles et ceux qui l'ont ressenti,  le réveil a été brutal. Une secousse qui rappelle aux Martiniquais que ni leurs habitations, ni le parc hospitalier et même pas  le Centre Hospitalier Universitaire de la Meynard, où se situe le seul service d’Urgences de l’hôpital public en Martinique, ne sont conformes aux normes parasismiques.

Les écoles, collèges et lycées où vont leurs enfants restent toujours aussi inadaptés au risque sismique.  En cette période de campagne électorale, où les candidats se bousculent pour les municipales, et rêvent de faire leur entrée dans la future assemblée unique, ce sujet reste absent des discours politiques.

A la rentrée prochaine 2014,  on se demande bien où les élus de la majorité du Conseil Régional vont installer les élèves du Lycée Schoelcher,  qui a servi à alimenter les querelles politiques aux dernières élections régionales. La secousse d’aujourd’hui vient rappeler le projet fou choisi,  et on tremble à l’idée que des centaines de lycéens martiniquais risquent de devoir aller en cours dans le bâtiment de l’ancienne maternité de Redoute, vieux de plus de 70 ans.

Les responsables du Conseil Régional, par la voix de Daniel Robin, ont annoncés aux syndicats de l’éducation  des travaux de confortement, d'agencement des salles, d'isolation aux bruits, de climatisation, d'aménagement de parking etc … pour une rentrée prévue en 2012.

On tremble encore à l’idée que les 27 millions d’euros prévus pour aménager en lycée cette vieille maternité, ne soient un jour classé dans l’histoire,  comme budget  d’embellissement d’un cimetière.

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Le Premier ministre de Sainte-Lucie,  Kenny Anthony, exhorte les  pays de la région à tenir compte des avertissements des scientifiques qui prévoient un tremblement de terre majeur,  qui pourrait p

Pour cette année 2014, sa majesté Vaval s’est mise dans la peau du moustique Aedes aegypti,  vecteur de la dengue et du chikungunya qui se répand depuis quelques semaines dans le

Serge Ménil qui n'est pas connu pour être un syndicaliste excessif dans ses propos, dit aujourd'hui les quatre vérités concernant ces fonctionnaires qui sont envoyés, tels des éléphants malades, mo

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Maitre Raphaël Constant et Philippe Pierre-Charles n’ont pas envie de rire et ils le font savoir au Directeur de l’Agence Régionale de Santé de Martinique.

L'UGTG avait saisi le Tribunal administratif le 25 mars dernier, pour contraindre l'Agence Régionale de Santé (ARS) et le Centre Hospitalier Universitaire de Guadeloupe

Le 19 mars dans un communiqué sur l’épidémie du Covid-19 en Martinique, le mouvement politique Péyi-a appelait le Préfet et l’Agence Régionale de Santé (ARS)  « à renfo

« Des médecins cubains pour lutter contre la pénurie de professionnels en Martinique. » annonçait la presse début juin 2019.  Près d’un an plus tard, les médecins du Ce

Pages

1 2 3 4 5 »