Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Justice

La haute juridiction a décidé que la Cour des comptes avait valablement relevé que les pièces au dossier attestaient l’intervention directe du maire dans l’affaire de l’association l’Amicale du personnel communal sous couvert de délégation générale par voie conventionnelle.

Le Conseil d'Etat a rejeté mercredi 25 juin 2014, le recours de Jean-Paul Virapoullé,  ancien Sénateur, maire de la commune de Saint-André (La Réunion), tendant à annuler l'arrêt n°62592 du 15 décembre 2011, par lequel la Cour des comptes a rejeté sa requête tendant à l’annulation du jugement du 16 décembre 2010 de la chambre régionale des comptes de La Réunion, qui l’a déclaré gestionnaire de faits des deniers de la commune de Saint-André.

Et ce, en raison de l’utilisation des montants versés par ladite commune de 2004 à 2007 à l’association Amicale du personnel communal de Saint-André, conjointement et solidairement avec Noëlle Dugain et Abel Seychelles, et lui a demandé de produire un compte dans un délai de 3 mois.

Dans cette affaire, les magistrats de la rue Cambon avaient considéré que les arguments concernant l’ignorance de M. Virapoullé quant aux dysfonctionnements de l’association et quant à sa dégradation économique et financière sont inopérants “dans la mesure où son implication repose dans la poursuite de la gestion directe sous forme d’instructions données à Mme Dugain”.

Pour rejeté la requête de M. Virapoullé, la haute juridiction a notamment rappelé que la Cour des comptes avait relevé que les pièces au dossier “attestaient l’intervention directe du maire, pour seize opérations, sous couvert de délégation générale par voie conventionnelle”, que la présidente de l’association, dont le siège était à la mairie, “n’avait pas d’autonomie hiérarchique à l’égard des élus”, que le maire était, contrairement à ce qu’il soutient, de par sa position, “à même de faire cesser les irrégularités, en s’abstenant de donner des instructions et en ne mandatant pas la subvention”.

Pour le Conseil d’Etat, la Cour des comptes n’a pas entaché son arrêt d’erreur de droit ou dénaturé les pièces du dossier en jugeant que la saisine de la chambre régionale des comptes de la Réunion était régulière alors même que figurait parmi les pièces du dossier un “audit financier” commandé par le nouveau maire de Saint-André après son élection en 2008 et qualifié de “faux” par le demandeur.

Une décision qui tombe trois mois après que Jean-Paul Virapoullé ait retrouvé son poste de maire (UDI) de Saint-André, qu'il avait perdu en 2008

 

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Articles liés

Lundi 2 juin 2014, le Conseil d’Etat examinait le recours de la société EDF tendant à la condamnation de l’Etat à lui verser une provision de 10 millions d’euros au titre du renchérissement de l’ap

Le juge administratif suprême a tranché sur la question du renchérissement de l’approvisionnement en fioul lourd des centrales de production de la Martinique.

Dans la même rubrique...

Depuis 3 jours des femmes et des hommes soucieux de l’avenir de la jeunesse martiniquaise, viennent  brandir leurs affiches ou bande

Corinne Mencé-Caster a démissionné de son mandat et s'en va à Paris où elle exercera ses fonctions à la Sorbone.

L'ancien Président de la République encerclé par les affaires, est arrivé tôt mardi matin au siège de la police judiciaire à Nanterre (Hauts-de-Seine).

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Pour ce deuxième jour du Biguine Jazz festival, le public n’a pas boudé son plaisir et il l’a montré.

Pour sa 16ème édition, le Festival Biguine Jazz a offert au public venu nombreux hier samedi 11 août à l’Hôtel Batelière, un spectacle époustouflant.

Martinique Transport l'a annoncé, les bus du TCSP transporteront des passagers dès ce lundi 13 août 2018.

Les Députés de Martinique Jean-Philippe Nilor, Josette Manin et Serge Letchimy ont signé la motion de censure présentée par les groupes parlementaires Nouvelle Gauche,

Le Parc Naturel Régional n'évoque pas la zénitude, loin de là. Depuis l'arrivée à sa tête du conseiller exécutif Louis Boutrin, le climat reste perturbé.

Pages

1 2 3 4 5 »