Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Actualité

Au moment où tous les intérêts particuliers ou corporatistes s’affichent et envahissent l’espace public, peut-on oublier qu’au nom de l’argent, s’installe en Martinique  et en Guadeloupe, une usine polluante qui portera atteinte à notre santé ?  Personne n’ignore plus ce machin  « ALBIOMA » contre lequel est lancé une pétition, qui a déjà recueilli près de 6 000 signatures. 

Pour les initiateurs de la pétition, ALBIOMA c'est : « Une véritable aberration écologique et économique entièrement financée par le contribuable français, avec un budget de 80 millions d’euros pour son installation et de 9 millions d’euros par an pour l’importation du bois subventionnée via le dispositif de CSPE ‐ Contribution au Service Public de l’Electricité ‐ que nous payons tous sur notre facture d’électricité, alors même que les énergies renouvelables sont jusqu’à 2 fois moins chères en zones insulaires. »

Pétition à signer ici :

L'Etat français: NON à la dépendance de Marie-Galante et des DOM-TOM aux énergies polluantes

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Les écologistes de l'ASSAUPAMAR s'inquiètent pour le patrimoine naturel de la Baie de Fort-de-France. Henri Louis-Régis, Président de l’association écologiste, signe un texte au nom des membres du

Le Groupe de travail sur les changements climatiques de la Communauté des Caraïbes (CARICOM) adopte une approche stratégique pour préparer et présenter une position coo

L'aéroport Charles Douglas pourrait rouvrir aux vols commerciaux en début de semaine prochaine, a annoncé le Premier ministre de la Dominique, Roosevelt Skerrit.

Pages

1 2 3 4 5 »

Articles récents

Le chanteur et compositeur Manno Charlemagne qui avait été hospitalisé dans un hôpital de Miami Beach est décédé ce dimanche 10 décembre à l’âge de 69 ans, des suites

En consultant la presse sur le Net, on peut difficilement y échapper.

Après les vigiles, les chiens, puis la police, les grévistes du Parc Naturel auront eu droit à toutes les indignités, qui éclairent le pays sous un mauvais jour.

Le 25 juin 1805, vente, pour 850,0 Mardi, le Président de la Collectivité Territoriale de Martinique, Alfred Marie-Jeanne, a fait appel aux forces de l'Ordre, pour fair

Les dispositions de la Loi antiterroriste ont soulevé l’inquiétude de la Ligue des Droits de l’homme mais aussi celle des personnes n

Pages

1 2 3 4 5 »