Parce que nous avons besoin d'une presse libre

Société

Alors que la Tour Lumina est plongée dans l'obscurité,  faute d'occupants,  les projecteurs de la justice se tournent vers elle. Depuis quelques semaines les inspecteurs du SRPJ fouillent dans les dossiers de ce projet dans lequel la mairie de Fort-de-France faisait grimper tous ses espoirs. La justice a pour instructions de ne pas seulement s'occuper de la petite délinquance, les affaires financières sont aussi auscultées pour s'attaquer à la délinquance en col blanc. Il est à parier que nous reviendrons bientôt sur cette affaire.

Site de presse en ligne
ISSN 2726-0100

Aidez Freepawol

pour une presse libre

Dans la même rubrique...

Les responsables de l'empoisonnement au chlordécone des populations de Martinique ne peuvent plus vendre tranquillement.

Cinq organisations syndicales du secteur hospitalier ( la CGTM, la CDMT, FO, l'UGTM, l'USAM) se mobilisent pour exiger des moyens, pour faire face à l'augmentation cons

Le maire du Prêcheur, Marcellin Nadeau, annonce clairement son choix, celui de protéger la santé de la population de sa commune, donc les écoles ne rouvriront pas.

Pages

« 241 242 243 244 245 »

Articles récents

Après la réunion tripartite de conciliation ce mercredi 2 avril entre l’intersyndicale, la direction de l’UAG et le Recteur des Universités de Guadeloupe, les syndicats font de la résistance et inv

Après la défaite de Garcin Malsa, ancien maire de Sainte-Anne, battu par une liste sur laquelle figure un homme qui revendique sur Facebook son choix politique Front National, le silence des femmes

Lors de leur entrevue le 18 mars dernier en Guadeloupe au sujet de la crise de l’université des Antilles et de la Guyane, la présidente de la Région Guadeloupe, Josette BOREL LINCERTIN, et le prési

Le mouvement de grève, lancé jeudi 20 mars à l’Université de Guadeloupe par l'intersyndicale (FSU, SPEG-Sup, Unsa Éducation et A&I Unsa) ne fait pas l’unanimité au sein de la

Pages

« < 242 243 244 245 246 »